Concours Littéraire de la Délégation de la Polynésie française: Une première édition prometteuse

1 Comment

©Outremers360

Ce jeudi 14 septembre, la Délégation de la Polynésie française à Paris a remis les prix de son premier Concours littéraire, de nouvelles plus particulièrement. En tout, le Concours a réuni les plumes de 25 participants et neuf d’entre eux ont reçu un prix.

Un genre : la nouvelle. Un thème : le déracinement. De quoi inspirer les plumes polynésiennes, et plus encore, qui ont profité de ce concours pour approfondir, voire découvrir un talent pour l’écriture. Lancé à l’occasion du Salon du Livre de Paris, le premier Concours littéraire de la Délégation de la Polynésie française a rencontré un franc succès. Si plus d’une centaine de personnes était enthousiasmé de l’exercice, à la ligne d’arrivée, 25 nouvelles ont été déposées. « Ce n’est pas un exercice facile » admet Caroline Tang, Déléguée de la Polynésie française à Paris, « la Polynésie, c’est une culture orale » souligne-t-elle. Effectivement, si la première des difficultés est d’entamer son récit, la tâche la plus ardue est d’y mettre un point final. Mais pour Caroline Tang, l’objectif de ce concours était surtout de susciter de nouvelles vocations.

Caroline Tang, Déléguée de la Polynésie française à Paris a annoncé son intention de renouveler le concours l'année prochaine ©Outremers360

Caroline Tang, Déléguée de la Polynésie française à Paris a annoncé son intention de renouveler le concours l’année prochaine ©Outremers360

9 des 25 écrivains amateurs ont donc été primés. Parmi eux, un prix jeunesse, véritable coup de cœur de Caroline Tang. Néanmoins, la Déléguée de la Polynésie a tenu à féliciter tous les participants, du moins, ceux présents hier soir à Paris. Notons d’ailleurs que le Concours sur le thème du déracinement a séduit en dehors des frontières polynésiennes, puisqu’une auteure de Nouméa a participé au concours. Côté prix, si chacun des auteurs s’est vu remettre une oeuvre des éditions Au Vent des Îles, les trois premiers prix ont eu la chance de repartir avec un bijoux du créateur OZ Tahiti tandis que la grande gagnante du concours s’envolera à Tahiti pour le prochain Salon du Livre de Polynésie prévu en novembre prochain. Face à la réussite de cette première édition, la Délégation de la Polynésie à Paris souhaite renouveler ce concours dès l’année prochaine et n’a pas caché sa volonté de le décliner en langue tahitienne.

En attendant, Outremers360, en partenariat avec la Délégation de la Polynésie française, publiera, dès ce dimanche 17 septembre, les neuf nouvelles primées afin que ces nouveaux talents soient lus et partagés.

Le Palmarès de ce premier Concours littéraire de la Délégation de la Polynésie française :

Prix Jeunesse : Hinatea Houn (11 ans) auteure de « UN OCEAN DANS ON CŒUR »

8ème : Stéphanie Willman auteure de « AU FOND DE MOI UNE DECHIRURE »

7ème : Nina Desjardin auteure de « TINA OU LE REVE SANS FIN »

6ème : Jérémy Vernaudon auteur de « LA CARESSE DU CIEL »

5ème : Mareva Bouchaux auteure de « TON CŒUR QUI BAT DANS LE MIEN »

4ème : Prudence Suard auteure de « MA NOUVELLE VIE A PARIS »

3ème : Ken Tamatea Hardie auteur de « RACINE DE X »

2ème : Anaïs Moyrand auteure de « DERACINEE DES AILES »

1èr Prix : Ghislaine Tauirarii auteure de « DERACINEMENT »

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. Burdan

    Étonnamment, des extraits de chaque nouvelle primée ont été lus, sauf celui de la gagnante, qui n’est pas plus publié ici. Et les noms des auteurs n’étaient pas sous enveloppe scellée…