Moustiques en Outre-mer : Un test unique pour dépister Dengue, Chikungunya et Zika

No Comment

Le Brésil a annoncé ce week-end, un nouveau test pour dépister les trois maladies transmises par les moustiques : la Dengue, le Zika et le Chikungunya. Le Pays fait en même temps face à une explosions des cas de microcéphalie chez les nourrissons.

Après l’annonce du financement d’un vaccin contre le Zika, le Brésil par l’intermédiaire de son ministre de la Santé, Marcelo Castro, a présenté samedi son test de dépistage qui pourra déceler les trois maladies en même temps. « La priorité des test sera pour le femmes enceintes », a déclaré le ministre. En 2015, 3174 cas de microcéphalie chez des nourrissons ont été détectés. Cette malformation porte atteinte au développement du cerveau des nouveaux-nés et est une des conséquences liée au virus du Zika, contracté par la mère. En plus de permettre de faire les trois diagnostiques simultanément, le nouveau test réduira les coûts et commencera à être appliqué au cours des six prochains mois.

Le Brésil n’est pas le seul pays sud-américain a subir une explosion des cas de Zika. Les Etats-Unis ont d’ailleurs recommandé aux femmes enceintes d’éviter les déplacements dans 14 pays et régions des Caraïbes et de l’Amérique Latine (Martinique et Guadeloupe compris). Une recommandation « prudente » selon Marcelo Castro qui avoue également que les autorités brésiliennes ont conseillé les femmes de ne pas tomber enceintes en ce moment. Concernant la Dengue, la maladie a fait 863 morts en 2015, au Brésil, soit un bond de 82% par rapport à 2014. Le Pays est semble pressé d’en finir avec ces maladies, plus particulièrement avant les Jeux Olympiques qui se tiendront cette année à Rio de Janeiro. Le Brésil est aussi le troisième pays du monde à avoir autorisé le premier vaccin contre la Dengue, après le Mexique et les Philippines.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment