La Guyane ouvre son premier IME pour enfants polyhandicapés

No Comment

Un premier  institut médico-éducatif (IME) pour enfants polyhandicapés vient d’ouvrir en Guyane. Une avancée notoire pour les familles, qui permettra d’éviter les déplacements en Hexagone.

Le premier institut médico-éducatif, située à Rémire-Montjoly a inauguré ses locaux ce 25 janvier. D’une capacité de 75 places, ce centre répond aux missions d’accompagner les familles dans la révélation des déficiences, à l’amélioration et la préservation des potentialités motrices ou encore à l’acquisition d’un maximum d’autonomie pour les personnes handicapées.Les enfants polyhandicapés guyanais disposent maintenant d’un institut sur le territoire dans lequel ils peuvent recevoir tous les soins nécessaires. Jusqu’ici, le département ne disposait d’établissement spécialisé et la prise en charge était inexistante : l’hôpital de Cayenne n’accueillait 1 ou 2 enfants durant un court séjour sur les 150 enfants et adolescents polyhandicapés estimées en Guyane.

Une contrainte de moins également pour les parents qui se voyaient dans l’obligation d’envoyer leurs enfants dans l’hexagone ou encore de cesser toute activité professionnelle pour rester auprès de leurs enfants. Pour Jean Louis Garça, président de la fédération nationale des Associations pour adultes et jeunes handicapés présent lors de l’inauguration, cet établissement est une  nécessité. »Jusqu’à aujourd’hui, un enfant polyhandicapé on l’expédiait en Métropole tout seul, ou les parents partaient avec lui, ou il restait à la maison et n’avait aucun accompagnement. On rompt, avec cet établissement, avec l’abandon des enfants polyhandicapés en Guyane, c’est considérable ».  Une première qui appelle à d’autres projets identiques. Jean-Louis Garcia a évoqué un nouvel établissement dans l’ouest guyanais. « On ne connaît pas tous les enfants polyhandicapés. La Guyane a des zones difficilement accessibles et le handicap est encore honteux. Donc des familles le cachent.Il faut déjà se préparer et mettre en place un projet sur l’ouest de la Guyane », a affirmé Jean-Louis Garcia. Ce nouvel établissement spécialisé va également permettre la création d’une centaine d’emplois.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment