Visa finalement accordé pour l’écrivain comorien Ali Zamir

No Comment

Le Ministère de l’Intérieur a confirmé aujourd’hui que l’écrivain Ali Zamir pourra bien se rendre en France pour la promotion de son premier roman. La Place Beauvau pointe du doigt des lenteurs administratives.

L’écrivain comorien francophone, Ali Zamir, verra finalement son visa accordé pour venir en France. Selon le Ministère de l’Intérieur, le visa « n’avait pas été refusé, le dossier était toujours en cours d’instruction« , soulignant, « c’était un peu long mais la décision a été rendue« . « Tant le visa que les transits ont été autorisés« , précise-t-on du côté de la Direction générale des étrangers en France. Ali Zamir devait se rendre en France pour les mois de septembre et octobre, dans le cadre de plusieurs festivals littéraires, et pour la promotion de son premier roman « Anguille sous roche » aux éditions Tripode. Selon Frédéric Martin, directeur de la maison d’édition, la préfecture de La Réunion aurait refusé le transit de l’écrivain sur le territoire d’outre-mer, sans raison apparente: « Ali Zamir s’est vu refuser son visa alors que nous l’avions invité en France et fourni tous les documents nécessaires. C’est absurde et navrant », avait-il commenté. Très attendus pour cette rentrée littéraire 2016, le premier roman de l’écrivain comorien est déjà sélectionné par plusieurs prix littéraires dont le Prix de Littérature Francophone Senghor 2016, le Prix du Roman Fnac 2016, le Prix du Livre sur la place à Nancy et le prix Hors Concours 2016.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment