Sur-rémunération en Outre-mer: Les Républicains préconisent une suppression progressive

3 Comments

© DR

Le parti Les Républicains a récemment publié un document dévoilant son projet économique pour 2017. Parmi ces mesures, une suppression progressive de la sur-rémunération des fonctionnaires en Outre-mer. À terme, les Républicains espèrent économiser 400 millions d’euros.

Le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy a dévoilé son projet d’économie pour la France le 30 mars dernier. Dans ce document disponible sur le site du parti, Nicolas Sarkozy propose une « véritable refondation du modèle social et économique » et comporte des propositions économiques présentées comme le « projet des Républicains » pour  2017. Parmi ses mesures, Nicolas Sarkozy souhaite la suppression de 100 milliards d’euros de dépenses publiques actée en début de quinquennat et un « contre-choc fiscal » de 25 milliards. L’une de ces propositions économiques concerne la suppression progressive de la sur-rémunération des fonctionnaires en Outre-mer. S’appuyant sur le rapport de la Cour des Comptes, il espère économiser la somme de 400 millions d’euros en « alignant progressivement le traitement des fonctionnaires d’Outre-mer sur celui de l’Hexagone. En février 2015, la Cour des Comptes avait pointé du doigt dans son rapport annuel « l’inextricable maquis » des sur-rémunérations des fonctionnaires de l’Etat en poste dans les collectivités ultramarines. Une dépense publique que la Cour a estimé à plus de 1 milliard d’euros par an recommandant « une réforme d’envergure ». Selon le rapport, 160 000 fonctionnaires sont concernés par les sur-rémunérations Outre-mer. Sur ce dossier régulièrement mis sur la table en période électorale, reste à savoir la position des autres candidats de la primaire républicaine et des élus ultramarins républicains. Alain Juppé, qui entame prochainement une tournée dans les Antilles-Guyane, entend d’abord prendre le pouls des acteurs ultramarins avant de se prononcer sur ce sujet. Une proposition qui ne manquera pas de susciter des réactions au sein de la classe politique ultramarine et de cristalliser les débats dans la campagne présidentielle 2017. Une affaire à suivre !

© Cour des Comptes

© Cour des Comptes

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

3 Commentaires

  1. jean-jacques brot

    voilà une fausse bonne idée technocratique de conseiller budgétaire parisien:mieux vaudrait pour ce parti s’attaquer à des dépenses publiques ineptes et somptuaires de ses dirigeants et laisser tranquilles ceux des fonctionnaires de l’Etat qui tentent de servir le bien commun outre mer; ou dénoncer la sur administration féodale et coûteuse de certains élus Républicains outre mer et en métropole!

  2. maurice rinaldo

    QUAND CETTE FRANCE VOLEUSE DES TROIS RICHESSE DOMIENES ET TOMIENES VA T ELLE PAYER CE QU’ELLE DOIT PENDANT DES SIECLES POUR PILLAGE DE TOUTES NOS RICHESSES GENOCIDES DES AMERINDIENS ET ESCLAVAGISTE ENDURCI DES AFRICAINS ET HINDOU PAR PLUSIEURS SIECLES ?

  3. p.finances

    A L’occasion de la dernière édition du FIC (Forum International sur la Cybercriminalité); le ministère des Outre-mer, le ministère de l’Economie et des Finances et BPIFrance se félicitent du lancement du prêt de développement outre-mer pour les
    particuliers et les entreprises. Pour toutes vos demandes nous somme disponible pour vous aidez.
    Contact: (p.finances06@gmail.com).