La Réunion : La volonté de la Région de déclasser le Parc national, pas du goût de tous !

No Comment

© Parc national de Reunion

Faire du Parc national des Hauts un parc régional, une volonté de Didier Robert qui ne plaît pas à tous.

La Région Réunion souhaite déclasser le parc national en parc régional. Un thème débattu lors de la séance plénière qui s’est tenu hier, mardi 23 février, après la présentation des orientations budgétaires de la nouvelle mandature. L’argument invoqué par Didier Robert, le président du conseil régional pour cette déclassement est la réglementation à la fois « trop contraignante » et « contraire au développement économique ». Une promesse de campagne régionale que l’actuel président de Région tente de remettre sur la table. « Je voudrais qu’une structure d’hébergement de qualité soit implantée au volcan. Il y a longtemps que le projet est en discussion. Malgré les promesses, le premier galet n’a toujours pas été posé »,  at-il rajouté , rapporte le média ImazPress. Mais au préalable,  une réflexion sur la transformation du Parc national des Hauts en Parc régional des Hauts doit être menée.

Une proposition qui n’est pas partagée par tous . À l’instar de Daniel Gonthier, le président du parc national qui parle lui, d’une « approche malvenue« . « J’ai eu connaissance de cette volonté de déclasser le Parc il y a quelques semaines. Pour moi cette démarche n’est pas la bienvenue, car il n’est pas du tout certain que l’Unesco renouvelle notre inscription. Si La Réunion venait à perdre son rang cela serait une catastrophe » a-t-il déclaré à Imaz Press Réunion. Pour lui, ce déclassement pourrait se traduire par une charge financière supplémentaire pour les collectivités locales: « Actuellement nous recevons de l’État un peu plus de 6 millions d’euros tous les ans pour financer le fonctionnement du Parc. Si nous passons sous statut régional, il reviendrait aux collectivités locales de payer cette somme. Quel est l’intérêt, que deviendront les quelque 80 salaries de la structure ? » s’interroge le maire de Bras Panon. Pour Huguette Bello, députée de Saint-Paul, la réflexion doit davantage porter sur la gouvernance du Parc.  » s’il est sûr que la gouvernance doit être amélioré, le statut de parc national ne doit pas être remis en cause », précise-t-elle. Le Parc national des Hauts de la Réunion fait partie des 3 parc nationaux en Outre-mer recensés sur les 10 que compte la France.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data