Vie Chère : Les Réunionnais en France pourront bénéficier de la continuité territoriale dès septembre

No Comment

©  Région Réunion

Ce lundi 22 février, le président de Région Didier Robert a annoncé les prochaines orientations de la nouvelle mandature. Parmi les mesures annoncées : la mise en place d’une aide à la continuité territoriale dans le sens Métropole/ Réunion.

Jusqu’ici, seuls les Réunionnais désirant se rendre dans l’hexagone pouvaient bénéficier de l’aide à la continuité territoriale. Mais ce lundi 22 février, le président de Région Réunion Didier Robert a fait une annonce qui va surtout plaire à la communauté présente en France. La continuité territoriale sera également disponible dans le sens Métropole/Réunion. Une annonce qui a été faite, lors d’une conférence de presse présentant les orientations de la collectivité pour la mandature actuelle 2016/2021. Mais il faudra encore faire preuve de patience car ce dispositif ne sera disponible qu’à partir du 1er septembre prochain. Actuellement, le montant de ce dispositif régional peut aller jusqu’à 450 euros selon le quotient familial du demandeur. Une aubaine lorsqu’on connaît la cherté d’un billet d’avion pour se déplacer à Paris. Avec cette annonce, il reste encore les modalités de la mise en place de cette aide régionale à la continuité territoriale à déterminer.

Didier Robert lors de la conférence de presse sur la présentation des orientations budgétaires de la mandature actuelle © Région Réunion

Didier Robert lors de la conférence de presse sur la présentation des orientations budgétaires de la mandature actuelle © Région Réunion

En présence de Nassimah Dindar et Jean-Paul Virapoullé, Didier Robert a également présenté les autres projets de la « réussite réunionnaise ». Il a notamment évoqué le dossier des « Grands Chantiers ». « Avec la 2ème génération des Grands Chantiers, nous allons poursuivre et amplifier la part d’investissements : nous irons vers une politique équilibrée du territoire avec la mise en lumière des zones de Pierrefonds, de Cambaie et de Bois-Rouge », a-t-il déclaré. L’équipe régionale souhaite également dynamiser l’économie réunionnais. À l’instar de Jean-Paul Virapoullé, vice-Président de la Région Réunion, délégué aux Affaires Européennes et Institutionnelles, Expérimentation : qui a précisé la mise en place d’une expérimentation en faveur des jeunes entreprises locales. « Nous souhaitons faire une expérimentation, où toute création d’entreprise de moins de 5 salariés puisse bénéficier d’allègement de charges sociales pendant deux ans Il faut être réactif et compétitif, sur ce point de vue, La Réunion est un bon challenger en matière d’innovations », a estimé le maire de Saint-André.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment