Référendum 2018 en Nouvelle-Calédonie: Une majorité de Calédoniens contre la souveraineté, selon un sondage exclusif de Caledonia

1 Comment

Réalisé par l’institut I-Scope pour la chaîne TV Caledonia et rendu public ce vendredi 12 mai, un sondage montre que 54,2% des Calédoniens sont contre l’accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie si la consultation avait eu lieu dans une une semaine. Détails.

Ils seraient donc 54,2% des Calédoniens inscrits sur les listes électorales spéciales, à rejeter l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie si le référendum avait eu lieu demain. Sur cette première option, la marge d’erreur est comprise entre 47,9% et 60,5%. Au contraire, 24,4% seraient pour l’accession à la pleine souveraineté (19% – 29,8%) et 21,4% restent indécis (16,2% – 26,6%).

©Capture

©Capture

La province Nord majoritairement pour

Les résultats de ce sondage par zones montrent une réelle scission entre la province Nord et la province Sud. En effet, en province Sud, dans le Grand Nouméa et dans le sud rural, 63% des électeurs rejettent l’accession à la pleine souveraineté, contre 18% pour et 19% d’indécis. En province Nord, plus nuancée, 42% sont pour l’accession à la pleine souveraineté, 34% sont contre et le reste est indécis. Dans le nord-est, la majorité des électeurs sont pour la souveraineté (53%), contre 25% qui la rejettent. Le vote contre la souveraineté reprend l’ascendant dans le nord-ouest (47%). Enfin, dans les Îles Loyauté, l’électorat serait à 44% pour l’accession à la pleine souveraineté.

Sans surprise, la majorité des électeurs appartenant à une tribu sont pour une accession à la pleine souveraineté: 48%. Le résultat contraire est néanmoins nettement plus important chez les électeurs « hors tribu » qui ont répondu à 64% contre l’accession à la pleine souveraineté. Les résultats par âges, par genres et par catégories socio-professionnelles montrent une nette préférence pour le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la République française.

La méthodologie:

Le sondage pour la consultation sur l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté a été réalisé par l’institut calédonien I-Scope, pour la chaîne télévisée Caledonie. Il a été réalisé du 23 mars au 4 avril 2017 sur un échantillon de 514 personnes se déclarant inscrites sur la liste électorale spéciale  pour la consultation concernant l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la  pleine souveraineté. Il s’agit du premier sondage sur le référendum de 2018. Pour rappel, les Calédoniens devront se prononcer sur leur avenir avant la fin 2018. Ce processus d’autodétermination a été initié par les Accords de Matignon (1988) et de Nouméa (1998).

Capture2 Capture3 Capture4

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. franck chariot

    le bernix