Polynésie française: Trois jours pour parler Economie

No Comment

Ce lundi 10 octobre en Polynésie française aura lieu la deuxième édition de la Conférence économique suivie, mardi 11 et mercredi 12, par le premier Forum économique. Pour l’occasion, exécutif, patrons et organismes publics polynésiens ainsi qu’invités du monde entier débattront autour de l’économie, qu’elle soit bleue, circulaire, touristique ou encore, numérique.

Conférences, ateliers, tables rondes et débats sur l’économie: c’est un programme riche qui a été concocté par le ministre polynésien de la Relance économique Teva Rohfritsch. Les deux événements ont été réunis en un seul afin de permettre trois jours de débats intenses entre tous les acteurs de l’économie polynésienne. La première journée sera essentiellement consacrée à l’état de l’économie polynésienne, présenté par l’ISPF et l’IEOM, et au collectif budgétaire 2017 présenté par le Vice-président de la Polynésie française Nuihau Laurey.

Teva Rohfritsch, Ministre de l'economie Bleue, gouvernement de Polynésie française ©Info Mer

Teva Rohfritsch, Ministre de l’economie Bleue, gouvernement de Polynésie française ©Info Mer

Par la suite, les patrons et la société civile représentés par le Medef, CGPME, CCISM, CESC ou encore, l’Assemblée territoriale auront plus de quatre heures d’ateliers autour des thèmes: développer la production locale (focus sur le secteur primaire) ; faciliter le parcours administratif des porteurs de projet ; repenser le cadre fiscal et social des entrepreneurs individuels. Le ministre Teva Rohfritsch a expliqué que ces ateliers serviront, entre autre, à discuter du plan d’action économique du Pays avec les agents économiques.

Le lendemain, mardi 11, le Forum économique sera, quant à lui, ouvert au public et aura pour thème: « La refondation de l’économie polynésienne ». Pour ce forum, premier du genre et amené à se réitérer chaque année, six personnalités ont été conviées par la Présidence de la Polynésie française. Deux invités du Canada parleront du numérique, un invité australien parlera du droit du travail, une invité chinoise se concentra sur le tourisme, l’économie bleue et circulaire seront abordés par deux invités français, dont Shirley Billot, une Martiniquaise qui interviendra sur la revalorisation des déchets de la filière banane, à travers l’expérience de son entreprise de cosmétiques Kadalys.

©Facebook Kadalys

©Facebook Kadalys

Shirley Billot, créatrice de Kadalys, cosmétiques haut de gamme issus de la filière banane :

« Ce premier forum a pour objectif de travailler sur le futur développement économique de la Polynésie, ce qui intéresse les organisateurs et les acteurs de l’économie polynésienne, c’est tout ce qui est (re)valorisation de leur biodiversité, de leurs ressources locales et de leur fonds marins. J’ai été invitée par le Président de la Polynésie française pour parler de ma société qui valorise les déchets issus de la filière banane pour en faire des cosmétiques haut de gamme. C’est aussi ce positionnement « luxe » qui les intéresse. Le but est aussi de nouer des partenariats scientifiques et commerciaux avec les Polynésiens, et d’ailleurs, les organisateurs m’ont organisé pas mal de rendez-vous car leur volonté est réellement de faire du développement économique avec leurs ressources locales. Je suis très contente qu’ils aient eu cette démarche de voir ce qui se fait dans les autres Outre-mer ».

 

Programme conférence économique

Programme du forum économique

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment