Pacifique: La Corée du Nord inquiète aussi l’Etat de Hawaii

No Comment

Honolulu, capitale de l’Etat de Hawaii, sur l’île principale de Oahu ©Tourism media

En début de semaine, les autorités de l’île américaine de Guam ont appelé la population à se tenir prête en cas de danger, en raison de la récente escalade militaire entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Non loin de Guam, l’Etat de Hawaii souhaite aussi mettre à jour son plan de prévention en cas de désastre.

Ce jeudi 13 avril, le Comité national de la Sécurité publique (state House Public Safety Committee) de l’Etat de Hawaii (Etats-Unis), a voté à l’unanimité une résolution afin de mettre à jour son plan de prévention en cas de désastre. Selon cette résolution, les abris mis en place depuis la Guerre froide « n’ont pas été remis à jour depuis 1985″ et les « financements se sont asséchés » durant les dernières années. Plusieurs stocks de kits médicaux et sanitaires ainsi que des stocks de nourriture, entreposés dans les abris en ruine, ont également été jetés. Le Vice-président du Comité national de la Sécurité publique, Matthew LoPresti, souhaite avant tout rassurer la population hawaïenne et assurer de la protection des autorités au cas où le pire scénario serait à envisager, précise le site Hawaii News Now. Pour Matthew LoPresti, les abris mis à jour doivent aussi servir en cas d’autres types de désastres ou catastrophes naturelles comme les cyclones ou ouragans.

©Daily Mail

©Daily Mail

Quoiqu’il en soit, la récente escalade militaire entre la Corée du Nord et les Etats-Unis a « rendu les gens un peu nerveux » reconnait Matthew LoPresti. L’Etat de Hawaii, 50ème Etat de l’Union, se situe au milieu du Pacifique, entre les continents nord-américain et asiatique, et à environ 4 300 km au Nord de la Polynésie française. En décembre 1941 déjà, la base de Pearl Harbor, située sur l’île principale de Oahu, fut la cible d’une attaque japonaise. Une attaque qui entraîna définitivement les Etats-Unis dans la Seconde guerre mondiale. Ce week-end, le régime nord-coréen a annoncé préparer d’autres essais nucléaires et développer des missiles balistiques pouvant atteindre les côtes américaines.

La récente escalade militaire entre les Etats-Unis et la Corée du Nord réveille les craintes dans la région Asie-Pacifique ©How Hwee Young / EPA

La récente escalade militaire entre les Etats-Unis et la Corée du Nord réveille les craintes dans la région Asie-Pacifique ©How Hwee Young / EPA

Denny Roy, du East-West Center, un centre de recherches et d’analyses entre les Etats-Unis, l’Asie et le Pacifique, doute que Pyongyang fasse usage de l’arme nucléaire, « parce que cela signifierait la fin du régime et l’extinction de la Corée du Nord ». Il ajoute: « La Corée du Nord n’a pas encore les capacités de frapper une quelconque partie des Etats-Unis avec un missile nucléaire ». Toutefois, « ils y travaillent ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment