Pacifique : Emmanuel Macron en Polynésie en avril 2020 pour un One Planet Summit

No Comment

©Outremers360

Ce vendredi 5 juillet, le Président de la République Emmanuel Macron a reçu, à l’Élysée, le Président de la Polynésie française Édouard Fritch. Deux thèmes principaux lors de cet entretien : la promulgation de la loi organique portant réforme du statut de la Polynésie et le déplacement du Chef de l’État dans la Collectivité, vraisemblablement en avril 2020. 

Adoptées en mai dernier par le Parlement, les deux lois, l’une organique et l’autre ordinaire, visant à réformer, ou toiletter, le statut d’autonomie de la Polynésie ont vu plusieurs de leurs articles censurés par le Conseil constitutionnel. Le plus symbolique : la reconnaissance de la « mise à contribution » de la Collectivité au développement de la dissuasion nucléaire, introduit dans la loi organique, a notamment été censuré et « déclassé » dans la loi ordinaire. « Nous devons ensemble envisager plus tard de consolider cette reconnaissance de l’État » a dit le président de la Polynésie à l’issue de son entretien.

D’autres dispositions censurées et sorties de la loi ordinaire, notamment sur le foncier et les communes, « seront reprises dans une proposition de loi qui sera examinée mardi en commission des lois » a assuré Édouard Fritch. Concernant le déplacement du Président Emmanuel Macron en Polynésie : « le mois d’avril a été retenu, après les élections municipales ». Un séjour qui devrait s’organiser « autour de deux thèmes » : « un One Planet Summit océanien qui s’intéressera principalement aux petits pays du Pacifique et un deuxième volet sur les problématiques de la Polynésie ». Édouard Fritch attend surtout de ce déplacement que le Président de la République s’y rende avec des potentiels investisseurs hexagonaux et européens.

Le président de la Polynésie française a également profité de cet entretien pour évoquer d’autres « sujets importants » pour la Collectivité, « tel que le développement de l’aéroport de Tahiti-Faa’a ». Sur ce sujet, le chef de l’exécutif polynésien assure que « les choses sont enclenchées avec la ministre des Armées et la ministre des Transports », puisque l’une des pistes envisagées est d’échanger la partie civile de l’aéroport avec la partie militaire, où les possibilités d’extension sont plus importantes.

Lors de ce rendez-vous, le président de la Polynésie était également accompagné des parlementaires polynésiens, du président de l’Assemblée territoriale et du Vice-président de la Polynésie. Olivier Serva, député de Guadeloupe et président de la Délégation Outre-mer à l’Assemblée nationale, Michel Magras, sénateur de Saint-Barthélemy et président de la Délégation Outre-mer au Sénat, Stéphanie Atger, députée de l’Essonne et Guillaume Vuilletet, député du Val d’Oise, étaient également présents à la signature de la promulgation de la loi organique.

Images : Outremers360.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data