Numérique en Guyane: 40 millions d’euros engagés pour l’aménagement numérique de la Guyane

No Comment

Le Ministère des Outre-mer a annoncé dans un communiqué la notification par le Premier Ministre d’un accord de principe sur l’engagement d’une subvention d’un montant de plus de 40 millions d’euros en faveur de l’aménagement numérique de la Guyane.

Cette enveloppe s’inscrit dans « le plan d’aménagement numérique mis au point par l’État et la Collectivité Territoriale de Guyane ». Cette subvention servira ainsi à financer le déploiement de réseaux de fibre jusqu’à l’abonné dans les principales agglomérations, le déploiement de solutions alternatives (satellites et mobiles) visant à offrir une connectivité très haut débit à près de 15 000 foyers et entreprises dans les communes de l’intérieur avec l’amélioration à court-terme de la qualité de réception d’Internet dans les établissements scolaires de l’intérieur.

Interrogé par le député guyanais Gabriel Serville en février 2018 sur les retards accumulés dans le déploiement d’internet et de la fibre dans les territoires ultramarins, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires Julien Denormandie avait reconnu « qu’il fallait aller plus loin sur le déploiement du numérique en Outre-Mer ». Julien Denormandie avait également souligné que « Sur le cas précis de la Guyane, il y a un enjeu de financement des infrastructures ».

De plus, le Premier ministre Édouard Philippe a confirmé l’engagement financier de l’État pour le soutien au déploiement d’un réseau hertzien (non filaire) pour améliorer laconnectivité de la commune de Camopi avec l’installation de 4 pylônes le long de l’Oyapoc. « C’est une décision très importante en faveur du désenclavement numérique de la Guyane, condition indispensable pour rendre ce territoire plus compétitif et attractif et pour améliorer le quotidien des habitants », indique Annick Girardin, ministre des Outre-mer dans ce communiqué « Ces 41,77 millions d’euros viennent s’ajouter aux 10 millions d’euros annoncés dans le Livre bleu outre-mer qui permettront de financer un programme ciblé exceptionnel de renforcement de la couverture mobile dans les territoires d’outre-mer. »

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment