Nouvelle Calédonie : L’USTKE a son nouveau Président

No Comment

Lors du 15ème Congrès de l’Union syndicale des travailleurs Kanaks et exploités en Nouvelle Calédonie (USTKE), qui s’est tenu du jeudi 3 au samedi 5 décembre à Lifou, Marie-Pierre Goyetche a laissé sa place de Présidente du syndicat indépendantiste.

Depuis mai 2014, la fonction d’élu du Congrès calédonien au groupe « UC-FLNKS et Nationalistes » (Parti Travailliste) de Marie-Pierre Goyetche n’était pas compatible avec sa fonction de Présidente de l’USTKE. C’est donc tout naturellement que le deuxième syndicat le plus important du Cailloux a choisi son nouveau Président à l’issue du 15ème Congrès de l’USTKE, ce samedi à Lifou. À l’unanimité et sans grande surprise, c’est André Forrest qui reprend le flambeau. L’ancien Vice-président, interrogé par Nouvelle Calédonie 1ère, assure « l’objectif de l’USTKE est de continuer à assumer sa mission sociale et de consolider les acquis sociaux », en d’autres termes, « s’occuper du quotidien des Calédoniens ». Sans se détourner de l’objectif politique de l’USTKE ; « contribuer à faire accéder ce pays à la plein souveraineté ». A ses côtés, quatre vice-présidents également nommés ce samedi, dans l’ordre hiérarchique : Mélanie Atapo, Henriette Stretter, Thierry Lebert et Fidèle Malalua.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment