Municipales 2020 : Les résultats en Polynésie française

No Comment

Michel Buillard, Anthony Geros et Teura Iriti ©Radio 1 Tahiti

La Polynésie française est le dernier territoire français à avoir voté ce dimanche 28 juin, et les résultats sont tombés au compte-goutte ce lundi matin, heure de Paris. Premier enseignement : la Polynésie, comme l’Hexagone, enregistre un taux de participation très bas, culminant à peine à 34,83% à 17h contre près de 56% en 2014. Deuxième enseignement : des surprises et des duels tendus ont émaillé cette soirée électorale. 

À Papeete d’abord, chef-lieu de la Collectivité aux 48 communes, le maire sortant Michel Buillard, qui briguait un 5èmemandat, n’a devancé son principal challenger, Tauhiti Nena, que de 149 voix (4 217 contre 4 068). Dans une atmosphère électrique, le maire sortant, proche du président polynésien Édouard Fritch, a annoncé les résultats non sans quelques critiques à Tauhiti Nena, qui avait déjà failli ravir sa commune en 2014. « Loser un jour, loser toujours », a-t-il scandé. Tauhiti Nena n’était également pas en reste de commentaires acerbes envers Michel Buillard, lui reprochant d’avoir distribué CAES (sorte de contrat de travail temporaire) et des kits de survie.

Des recours pourraient notamment être déposés par Tauhiti Nena mais le maire réélu entend contre-attaquer avec une suspicion de fausses procurations. Spectateurs de ce duel tendu, la liste indépendantiste menée par Chantal Galenon a recueilli 1 170 voix et celle de Marcel Tuihani, 467. A noter que Tauhiti Nena a reçu le soutien de l’ancien président de la Polynésie Gaston Flosse.

Grosse surprise dans la commune de Arue, où le maire sortant et candidat à sa réélection pour un 4ème mandat, Philip Schyle, a été battu (45,31%) de peu par la numéro 2 du parti de Gaston Flosse, Teura Iriti (47,33%). Cette dernière, qui devient la 1ère femme à administrer cette commune du « grand Papeete », s’était alliée au candidat écologiste Jacky Brillant (Heiura – Les Verts). Il s’agit là d’une prise conséquente pour le parti de Gaston Flosse, qui détrône ainsi un proche du président Édouard Fritch.

Une autre surprise dans une commune de l’Ouest de Tahiti. À Paea, l’indépendantiste Anthony Geros est arrivé en tête de ce scrutin avec 47,02% contre 44,34% pour la liste de Tepuaraurii Teriitahi. Cette dernière a repris le flambeau de la liste en pleine bataille électorale après le décès, le mois dernier, du maire Jacqui Graffe, qui administrait la commune depuis 1975. Aux Îles-sous-le-Vent (archipel de la Société), sur l’île de Raiatea, la maire de Uturoa, Sylviane Terooatea (49,82%) a été détrôné par Matahi Brotherson (50,18%). Sylviane Terooatea, en plus d’administrer la principale ville des Îles-sous-le-Vent depuis 12 ans, est également la présidente de l’Association des Communes et Collectivités d’Outre-mer (ACCD’OM). Elle devra laisser sa place.

En Polynésie, les municipales sont l’occasion d’une bataille à distance entre les trois grands partis politiques : le Tapura Huira’atira d’Édouard Fritch, le Tahoera’a Huira’atira de Gaston Flosse et le Tavini Huira’atira d’Oscar Temaru. À première vue, le parti d’Édouard Fritch aurait perdu sept communes ce dimanche soir. Le parti de Gaston Flosse a repris du poil de la bête avec au moins 5 communes à son actif, souvent grâce à des listes d’union. Enfin, le parti indépendantiste s’en sort avec 3 communes : Faa’a, remporté par son leader Oscar Temaru dès le 1er tour, l’atoll de Manihi et surtout, la commune de Paea ce dimanche.

Les autres résultats : 

Moorea : Evans Haumani élu avec 36,9%

Taiarapu Est (Tahiti) : Anthony Jamet élu avec 37%

Rangiroa (arch. Tuamotu) : Teina Maraeura réélu avec 49,44%

Taiarapu Ouest (Tahiti) : Tetuanui Hamblin élu avec 68,1%

Raivavae (arch. Australes) : Euloge Varuatua élu avec 46,20%

Papara (Tahiti) : Sonia Punoa élue avec 36,8%

Ua Pou (arch. Marquises) : Joseph Kaiha réélu avec 52,9 %

Manihi (arch. Tuamotu) : John Drollet élu avec 52,66%

Maupiti (ISLV) : Woullingston Raufauore réélu avec 49,32 %

Huahine (ISLV) : Marcel Lisan réélu avec 50,2%

Fakarava (arch. Tuamotu) : Etienne Maro élu avec 49,8%

Mahina (Tahiti) : Damas Teuira réélu avec 61.9%

Taha’a (ISLV) : Patricia Amaru élue avec 40%

Arutua (arch. Tuamotu) : Reupena Taputuarai élu avec 53%

Takaroa (arch. Tuamotu) : Panaho Temahaga élu avec 53,3%

Hitiaa o Te Ra (Tahiti) : Henri Flohr élu avec 53,6%

Municipales 2020 : Le président Édouard Fritch réélu dans son fief, un taux de participation bas

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data