Manuel Valls en Nouvelle-Calédonie : Manuel Valls au coeur de l’identité kanak

No Comment

Pour la dernière étape de son voyage ministériel, Manuel Valls s’est rendu dans les îles Loyauté. Une visite placée sous les thèmes de la continuité territoriale et du développement touristique.

Du début jusqu’à la fin, Manuel Valls  aura mené intensément  sa visite de trois jours en Nouvelle-Calédonie. Après Nouméa et la province Nord, ce sont dans les îles Loyauté que le Premier Ministre termine son voyage officiel sur le Caillou. Une troisième journée marquée par un plongeon au coeur de la culture kanak avec  la visite du Centre culturel Tjibaou, un site inauguré par son prédécesseur Lionel Jospin 18 ans plus tôt. Comme guide, Manuel Valls pouvait compter sur l’expertise d’Emmanuel Tjibaou, fils de Jean-Marie Tjibaou et actuel directeur du Centre  culturel. Il lui a également présenté une exposition consacrée à l’igname et aux hommes . Manuel Valls s’est dit «très ému de cette visite» et a tenu saluer « la grande richesse et le rayonnement du centre Tjibaou ».  Ensuite à Lifou, un accueil coutumier avec danses traditionnelles et couronnes de feuilles de cocotiers agrémentées de fleurs d’hibiscus, a été réservé au locataire de Matignon. Après le rééquilibrage économique prôné hier dans la province Nord, Manuel Valls a placé son discours dans l’Assemblée des îles Loyauté sous le signe de la continuité territoriale sous le regard attentif de Néko Hnepeune, président de la province des Îles Loyauté.

Désenclavement et promotion touristique

À la différence de la Grande Terre, Les îles Loyauté, dépourvues de nickel, doivent s’appuyer sur une autre ressource pour leur développement économique. Cet arc insulaire composé de quatre îles (Ouvéa, Lifou, Maré et Tiga), mise notamment sur le tourisme. Dans le but de dynamiser ce secteur, l’Etat participera à hauteur de 70 millions de francs Pacifique (soit 600 000 euros) dans le projet touristique d’Easo, un port maritime destiné à accueillir les bateaux de croisière. Durant son discours, Manuel Valls a annoncé des mesures fiscales notamment la défiscalisation pour permettre à Air Cal, une compagnie aérienne assurant des liaisons inter-îles, « de renouveler sa flotte ». Des annonces qui ont rassuré Neko Hnepeune, président de la province des Îles. « Il répond à notre logique de développement touristique qui intègre le projet hôtelier de Wadra Bay Mou, soumis, par ailleurs à une demande de défiscalisation ». Le tourisme, une belle opportunité touristique pour le chef de gouvernent. «Avec tous les efforts que la province des Îles fournit en matière de tourisme, elle est à l’avant-garde de ce que sera la Calédonie de demain. » Ce dimanche, Manuel Valls poursuivra sa visite dans le Pacifique-Sud avec la Nouvelle-Zélande.Objectif, aborder l’intégration régionale des collectivités françaises du Pacifique. Pour ce voyage, Manuel Valls est accompagné du président Philippe Germain, le député Philippe Gomès, ainsi que des représentants du monde économique. premier ministre y retrouvera également Edouard Fritch, le président de la Polynésie française. Ce dernier est invité dans le but de renforcer les relations économiques entre la Nouvelle-Zélande et le Fenua. Lundi, Manuel Valls est attendu en Australie, après l’annonce d’un contrat de 34 milliards d’euros pour la construction de la prochaine génération de sous-marins australiens.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment