Le Territoire de la Côte Ouest de La Réunion signe le 1er Contrat de Transition Écologique en Outre-mer

No Comment

©Outremers360

Ce mardi 9 avril à Paris, le Territoire de la Côte Ouest (TCO) de l’île de La Réunion a signé le 1er Contrat de Transition Écologique (CTE) déployé en Outre-mer, avec notamment la ministre Annick Girardin et la secrétaire d’État Emmanuelle Wargon. 

En tout, 29 projets ont été retenus dans le cadre de ce 1er CTE ultramarin signé avec le TCO (La Possession, Le Port, Saint-Paul, Trois Bassins, Saint-Leu), parmi lesquels un programme de transition écologique pour Mafate, un projet de recyclage de pneus, le projet Smarterre ou encore, un pôle d’aménagement et de construction durable. Ces 29 « projets opérationnels » représentent un investissement de 80 millions d’euros auquel l’État, via ce CTE, apportera une aide de 25 millions d’euros. La secrétaire d’État auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire indique notamment que 24 nouveaux projets seraient en cours, pour un investissement chiffré à 160 millions d’euros.

Pour la ministre Annick Girardin, ce CTE « illustre (…) la trajectoire 5.0 pour les territoires d’Outre-mer », officiellement lancée ce lundi soir à Paris. Dans le cadre de ces CTE, « l’État est à la fois un facilitateur et un financeur », explique Emmanuelle Wargon qui a rappelé que ces CTE avaient été initiés par Sébastien Lecornu en 2018. « Démarche de territoire », ce sont ces derniers qui répondent à l’appel à projet sur le site dédié afin de bénéficier d’un tel contrat. « C’est un projet très partenarial entre toutes les Collectivités : la TCO, mais aussi le Département, la Région, l’État et des opérateurs publics et privés ». Par ailleurs, outre la signature des ministres, du président du TCO et des présidents de la Région et du Département, ont également signé ce CTE, le Préfet de La Réunion et des financeurs tels que l’Ademe, la BPI ou encore, la Caisse des dépôts et consignations.

« Ces actions démarrent maintenant », assure encore Emmanuelle Wargon, « cela veut dire aussi de l’activité, de l’emploi, plus de développement durable ». « Ce type de contrat, ce sont des dynamiques qu’il faut créer dans tous les territoires d’Outre-mer », a ajouté de son côté la ministre Annick Girardin, « en cours de montage, il y a aujourd’hui la Guyane ». « L’idée c’est bien de créer des dynamiques qui emmènent à la fois les collectivités, les entreprises mais aussi les associations », poursuit-elle, appelant à ce que « les citoyens se saisissent aussi de ces contrats qui nous emmènent dans cette trajectoire 5.0 avec un aboutissement 2030 », a conclu Annick Girardin.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data