La Ministre des Outre-mer lance officiellement la Trajectoire Outre-mer 5.0 pour développer durablement les Outre-mer

No Comment

© Outremers 360

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a présenté ce lundi 8 avril dans l’une des salles de la Tour Eiffel, la trajectoire Outre-mer 5.0 devant plus d’une centaine de personnalités d’outre-mer (politiques, responsables economiques,.. etc.) et en présence de la ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal et la secrétaire d’Etat de la transition écologique Brune Poirson.

Dévoilée la première fois lors des voeux du Ministère des Outre-mer fin janvier, la trajectoire outre-mer 5.0 se présente comme le nouveau cap politique du gouvernement en direction des territoires d’Outre-mer. Cette trajectoire se veut la déclinaison en cinq objectifs, des 17 critères de développement durable définis lors de la COP21, et des ambitions du Livre bleu outre-mer, feuille de route du gouvernement pour les territoires ultramarins, présenté en juin 2018.

« La Trajectoire Outre-mer traduit ainsi une nouvelle manière d’imaginer et de construire les Outre-mer de demain » a indiqué la Ministre des Outre-mer. Elle se décline en zéro carbone (développer les énergies renouvelables, réduire la dépendance des outre-mer aux énergies fossiles), Zéro déchet (préserver les ressources, promouvoir l’économie circulaire), Zéro polluant agricole (protéger les populations des pollutions et des substances chimiques, alors que les Antilles sont déjà fortement polluées par le Chlordécone), Zéro exclusion (lutter contre toute forme d’exclusion, dans des territoires où le taux de chômage est plus important qu’en métropole), Zéro vulnérabilité (développer la « résilience » face au changement climatique et aux risques naturels).

« Zéro lâcheté »

Lors de cette soirée, le Président de la République est également intervenu par vidéo. Il a souligné que « cette stratégie outre-mer est pertinente car elle correspond aux attentes » et « aux urgences économiques et sociales » des Outre-mer. » tout en rappelant qu’il était nécessaire d’agir contre l’exclusion dans les territoires ultramarins. « L’urgence la plus forte est celle de l’exclusion » a-t-il reconnu.
Emmanuel Macron a insisté sur le fait que l’ensemble des acteur à la fois politiques, économiques et associatifs devait agir aussi en responsabilité. « Je voudrais ajouter comme sixième objectif, le zéro lâcheté, le zéro déni de responsabilité, le zéro refus de voir », assurant que « les Outre-mer méritent cette ambition ».

Afin que chaque acteur ultramarin adhère et participe à la Trajectoire Outre-mer, le ministère propose propose plusieurs outils et mesures à l’instar d’un concours visant à remettre 5 prix aux projets les plus innovants de leur catégorie dès décembre 2019 à travers la création d’un label Trajectoire 5.0, des formations Trajectoires outre-mer 5.0 proposées par les Campus du développement de l’AFD dès 2020, une aide d’un montant maximum de 200 000 euros pour les projets d’investissements portés par les entreprises ultramarines.

Réactions 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data