Le sénateur Georges Patient interpelle le gouvernement sur l’agenda de l’application de l’ Accord de Guyane

No Comment

© Sénat

Lors de la séance des questions d’actualité au gouvernement ce 6 juillet au Sénat, Georges Patient a interpellé la Ministre des Outre-mer Annick Girardin sur le respect des engagements de l’ Etat concernant l’accord de Guyane signé le 21 avril dernier. 

Inquiet d’un rapport de la Cour de Comptes indiquant une application plus tardive de l’Accord de Guyane, le sénateur Georges Patient a interrogé la Ministre des Outre-mer sur l’état d’avancement des mesures actées. « Le Président de la République, a confirmé à plusieurs reprises son intention de mettre en oeuvre l’ensemble des accords signés pour la Guyane »  précisant  que « le temps des élections étant clos, doit à présent venir  absolument celui de la concrétisation », a rappelé Georges Patient. Le sénateur guyanais a également souligné l’importance  de  « rassurer sur les engagements pris » ajoutant que la situation sociale demeure fragilisée. «  Pas plus tard qu’ hier ont démarré deux mouvements de grève, annoncés comme illimités, dont l’un concerne une entreprise sous-traitant avec le Centre spatial guyanais.

«Vous attendez des réponses, fortes, rapides, concrètes, elles seront là ! (…)  Le gouvernement va honorer sa parole et respecter la signature de l’Etat » a répondu la ministre des Outre-Mer Annick Girardin, sans préciser toutefois de date précise.  Annick Girardin a d’abord rappelé la mobilisation du gouvernement sur ce dossier. « Dès mon arrivée, nous avons répondu à une des attentes que vous avez formulé, c’est-à-dire déléguer 20 millions d’euros à l’hôpital de Cayenne ». Elle a ensuite annoncé la tenue du comité national de suivi des Accords de Guyane le 11 juillet prochain « pour faire un point sur l’avancement des engagements » , en présence des quatre parlementaires de Guyane. 

Pour rappel,  l’Accord de Guyane signé le  21 avril dernier se décline en deux points : un Plan d’urgence d’1,1 milliard d’euros, un plan additionnel d’investissement et de fonctionnement  de 2,1 milliards d’euros, la cession gratuite par l’Etat de 250 000 hectares de foncier à la Collectivité Territoriale et aux communes de Guyane et l’élaboration à moyen terme du Projet Guyane à l’issue d’Etats généraux.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés