Guyane- Rodolphe Alexandre: « Il faut définir maintenant le statut sui generis»

No Comment

Interrogé par Outremers 360 sur la crise sanitaire et la mission à Paris, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane a annoncé la tenue ce jeudi d’une commission pour déterminer une équipe de juristes, chargés d’accompagner les élus sur l’évolution statutaire du territoire.

Interrogé sur la question de l’évolution statutaire, le Président de la CTG a annoncé la mise en place d’une commission pour avancer sur cette question. « Cette commission va retenir les juristes qui vont nous accompagner sur l’évolution statutaire». De cette commission, découleront ensuite des réunions stratégiques pour aboutir à un Congrès.

Rodolphe Alexandre a rappelé « qu’il est désormais que les Guyanais se parlent». « Nous ne sommes pas contre un sui generis mais il faut le définir maintenant». Si le maintien de la Guyane comme RUP est désormais acté, il reste d’autres thématiques à aborder comme la question de la gouvernance bicéphale ou monocéphale par exemple.
Pour rappel, les élus guyanais ont adopté le principe d’un statut sui generis pour le territoire le 14 janvier dernier. Un nouveau congrès devait se tenir fin juin mais l’épidémie de la Covid-19 a chamboulé ce calendrier.

Mission des inspections générale sur la création du CHU

Rodolphe Alexandre s’est exprimé aussi sur la mission sur la création du CHU qu’il a conduite, accompagné des parlementaires et du président de l’association des maires de Guyane.
Après deux jours d’entretien avec les ministères de la Santé, des Outre-mer et de la Recherche, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane Rodolphe Alexandre a salué « une avancée» sur le dossier de la création d’un CHU en Guyane, une demande revendiquée depuis 1972 selon Rodolphe Alexandre. «Nous sommes venus réclamer justice pour qu’il y ait une élévation de l’offre de santé de la population guyanaise, parce qu’il y a des professeurs qui produisent des contributions scientifiques sur les pandémies en Guyane, sur la parasitologie, sur la dermatologie».

Ce mercredi 29 juillet, le Gouvernement a annoncé le lancement d’une mission confiée aux inspections générales (IGAS-IGESR-IGA) pour étudier la faisabilité du projet.

Malgré le lancement de cette mission, Rodolphe Alexandre souligne «rester vigilant». «Nous avons obtenu que nous soyons la pour rencontrer avant ces missionnaires de façon que le cahier des charges soit bien certifié par les deux parties et les acteurs du monde hospitalier».

Santé-Guyane: Le Gouvernement annonce une mission des inspections générales sur la création du CHU

Rentrée scolaire

Fortement touchée par le Covid-19, les élus guyanais avaient pris la décision de reporter la rentrée scolaire en Guyane. Un choix qu’il fallait faire selon le Président de la CTG». Rodolphe Alexandre a assuré travailler pour une ouverture «digne» des établissements scolaires «quitte à aller par phases, par transition ou a minima». S’il estime avoir évité le pire, Rodolphe Alexandre reconnaît que « 5 mois de fermeture des écoles restent grave pour la pédagogie, l’éducation des enfants »

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data