Santé-Guyane: Le Gouvernement annonce une mission des inspections générales sur la création du CHU

No Comment

Dans un communiqué commun, les ministères des Outre-mer, de la Santé et de l’Enseignement ont donné leur accord à la création d’un CHU Guyane, en remettant au président de la Collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, aux parlementaires du territoire et au président de l’Assemblée des Maires de Guyane, un courrier répondant à la « motion de revendications pour une meilleure prise en considération de la lutte contre la COVID-19». Le gouvernement précise le lancement d’une mission sur le CHU de Guyane.

Après deux jours d’entretien avec les ministères concernés, la mission d’élus guyanais conduite par le Président de la CTG Rodolphe Alexandre a reçu de la part du gouvernement, « un courrier pour répondre à la motion de revendications pour une meilleure prise en considération de la lutte contre la COVID-19». En ce début de semaine, les élus guyanais se sont entretenus avec Frédérique Vidal, Sébastien Lecornu et Olivier Véran pour les convaincre de « la nécessité de mettre en place un CHU en Guyane».

Une demande qui a été aujourd’hui entendue par le Gouvernement.« Ce courrier vient surtout apporter des précisions quant aux moyens pour améliorer de manière structurelle l’offre de soins en Guyane. L’enjeu principal est de pouvoir améliorer l’attractivité du territoire pour les soignants et les y fidéliser. C’est un prérequis à la création d’un CHU en Guyane, dont le principe avait été acté par l’Etat en avril 2017, et qui doit constituer l’aboutissement d’une démarche de renforcement des équipes d’universitaires praticiens hospitaliers et de l’activité de recherche du centre hospitalier», précise le communiqué des trois ministères.

Une mission des inspections générales en septembre

En ce sens, une mission dont les travaux débuteront en septembre, sera confiée aux inspections générales, IGAS-IGESR-IGA, permettant de faire des préconisations stratégiques à même de répondre aux attentes des élus guyanais et pour avancer de manière opérationnelle pour aboutir à un projet viable. «L’objectif commun que nous souhaitons poursuivre avec les élus guyanais, c’est bien le renforcement de l’offre de soins apportée localement à la population guyanaise. Mais il faut travailler de manière méthodique sur ce sujet, afin que la réponse apportée soit pérenne et partagée avec l’ensemble des acteurs» explique Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer.

Trois axes de travail ont été déterminés pour cette mission. Premièrement, prévoir une déclinaison territoriale des Accords du Ségur de la santé: il s’agit d’étudier la question du renforcement des structures de santé de Saint-Georges-de-l’Oyapock et de Maripasoula, ainsi que des mesures transversales pour favoriser l’attractivité des hôpitaux guyanais, réduire les sous-effectifs et renforcer l’investissement. Deuxièmement, la mission devra poursuivre et intensifier la « structuration universitaire par l’intérieur du centre hospitalier de Cayenne » annoncée en 2017. Enfin le troisième axe de la mission doit permettre la valorisation et l’accompagnement de la recherche guyanaise, avec comme objectifs de d’accompagner les acteurs d’excellence et d’encourager les synergies entre les différentes structures de recherche portant la recherche les territoires, notamment sur les maladies émergentes et ré-émergentes, en lien avec les structures de santé du bassin caribéen et sud-américain.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data