Guadeloupe : Un accord signé pour la création d’un syndicat mixte ouvert pour la gestion de l’eau

No Comment

Ce nouveau syndicat devrait remplacer le SIAEAG qui doit être dissout prochainement © DR

A l’initiative de Cédric Cornet, président de la Communauté d’Agglomération de la Riviera et du Levant (CARL) et dans l’optique d’un ralliement, une réunion s’est tenue ce mercredi 22 juillet au Palais des Sports du Gosier. Objectif : la création d’un syndicat mixte ouvert pour la gestion de l’eau du territoire. Un accord signé, première étape pour répondre à une problématique vive et au cœur des débats depuis de nombreuses années.

En présence d’élus, des présidents des Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), des acteurs de l’eau, et des collectivités régionales et départementales, l’accord pour la création d’un syndicat mixte ouvert a fait consensus. Ce dernier devrait voir le jour dés le 1er Août 2020.
Second point majeur au centre des débats, la dissolution du Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau et d’Assainissement de la Guadeloupe (SIAEAG).

© RCI Guadeloupe

© RCI Guadeloupe

Au micro de notre partenaire RCI, Cédric Cornet s’est exprimé: «Cela n’était jamais arrivé avant. C’est un peu une petite victoire pour nous aujourd’hui. Le document va être envoyé au préfet. […] lui dire que les Guadeloupéens s’entendent et que maintenant que l’on s’entend, on veut à présent ce syndicat mixte ouvert. On veut que la gestion de l’eau soit dirigée par ce nouveau syndicat.»

A l’issue de nombreux échanges, l’accord a été trouvé pour que le syndicat mixte ouvert soit créé dès le 1er Août de cette année. Six signataires pour cet accord très attendu : le Département, la Région, la Communauté d’Agglomération de Nord Basse-Terre (CANBT), la Communauté d’Agglomération du Nord Grande-Terre (CANGT) et le président du SIAEAG. La Communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbe (CAGSC) s’est prononcée favorable, mais n’a pas encore apposée sa signature. Seule absente, la Communauté d’Agglomération Cap Excellence (CAPEX), en désaccord avec le contenu du document proposé.

Courrier du président de Cap Excellence, Éric JALTON au président de la CARL, Cédric CORNET.

Publiée par Communauté d’Agglomération Cap Excellence sur Lundi 20 juillet 2020

Dossier de l’Eau en Guadeloupe : Le Conseil départemental de Guadeloupe vote son adhésion au Syndicat mixte ouvert de l’eau

Dettes et créances

La cause de la réticence de la CAPEX, les dettes des communautés d’agglomération auprès du SIAEAG, s’élevant à 48 millions d’euros. Si Cap Excellence est disposée à payer sa facture, elle craint de devoir supporter celles des autres communautés d’agglomération.
Cependant, la question de la dette ne saurait être traitée sans celle des créances auprès de l’État, et dans ce dossier, les créances du SIAEAG sont loin d’être négligeables.
Toujours au micro de nos confrères de RCI, Jean-Claude Pioche, président du SIAEAG, explique : «La créance est supérieure à la dette du SIAEAG. Si les recouvrements étaient effectués, le SIAEAG serait un syndicat qui irait beaucoup mieux. Pour cela, on a des moyens juridiques et autres.»
Reste maintenant, pour valider la création du syndicat mixte ouvert, l’attente des délibérations des différents conseils communautaires.

Eau en Guadeloupe: Le Préfet de Guadeloupe réquisitionne des opérateurs de l’eau, un « aveu d’impuissance collective» pour Josette Borel-Lincertin

Par Damien Chaillot

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data