Guadeloupe: L’ex-première adjointe de Pointe-à-Pitre, élue à la place du maire démissionnaire

No Comment

© RCI Guadeloupe

Josiane Gatibelza, jusqu’alors première adjointe à la mairie de Pointe-à-pitre, a été élue maire mardi, pour remplacer l’ancien édile Jacques Bangou, qui a démissionné à la suite d’une procédure de révocation lancée à son encontre en raison du déficit majeur de sa commune. 

C’est une première dans le paysage politique pointois, puisque jamais une femme n’avait occupé ce poste. Gatibelza était la seule élue en lice pour ce siège et a obtenu 21 des 31 voix du conseil municipal de Pointe-à-Pitre. La candidature de Josiane Gatibelza a été proposée par Jacques Bangou, qui demeure conseiller municipal suite à sa démission. Il conserve également sa position de président du Parti progressiste et démocratique guadeloupéen (PPDG).

Lors de son premier discours, Josiane Gatibelza a évoqué sa feuille de route. « Les objectifs sont clairs, déclare-t-elle. Créer les conditions de travail partenariales devant déboucher sur la vérité des comptes, engager le dialogue avec l’État sur une stratégie d’accompagnement et de redressement, travailler à la restructuration des services pour répondre aux préconisations de la chambre régionale des comptes et aux défis auxquels notre ville est confrontée. Bien entendu, je m’appuierais sur le personnel municipal. ». Elle a également rendu hommage à son prédécesseur Jacques Bangou. «Pour notre maire, pour mon maire, c’est une épreuve mais nous serons avec lui dans l’épreuve. Chez nous, on dit populairement, l’homme blessé n’est pas mort. L’homme Jacques Bangou blessé ne sera pas mort. Je profite de l’occasion pour lui redire non seulement mon amitié, et même mon affection, et ma fidélité.» rapporte le France-Antilles Guadeloupe.

La procédure de révocation qui a conduit à la démission de Jacques Bangou avait été enclenchée par le préfet de Guadeloupe, Philippe Gustin, suite à un déficit de 78 millions d’euros de la commune de Pointe-à-Pitre, constaté par la Chambre régionale des comptes (CRC). L’absence de réponse de l’ancien maire aux recommandations de la CRC avait poussé le représentant de l’État à lancer cette procédure rarissime sous la Vème république.

L’élection de Josiane Gatibelza met un terme à plus de cinq décennies d’une dynastie familiale à la mairie. Élu en 1965, le père Henri Bangou avait passé le flambeau à son fils, Jacques, en mars 2008. Ce nouveau conseil restera en place jusqu’aux prochaines élections municipales, en mars 2020.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data