Filière Banane: Des garanties pour la banane des RUP face à l’entrée de la banane équatorienne sur le marché européen

No Comment

La commission du commerce international a adopté ce 26 septembre un amendement déposé entre autres  par les députés ultramarins Louis Joseph Manscour et Younous Omarjee, concernant la protection  de la banane des régions ultrapériphériques  face à l’entrée de la banane de l’Equateur.

Quelques jours après la tenue d’un séminaire de l’Association des producteurs européens de bananes sur l’avenir du secteur,  une clause de sauvegarde pour la banane dans l’accord de libre-échange UE/Pérou, Colombie, Equateur a été adopté par le Parlement Européen. La question des clauses de sauvegarde pour les productions des RUP, et de leur déclenchement automatique en cas de dépassement des volumes d’importations concédés à taux réduits pour un nombre croissant de pays, fait partie d’une des lignes de défense majeure des RUP dans les accords commerciaux de libre-échange.

« Nous refusons que la Commission européenne jette en pâture nos producteurs d’outre-mer face à la concurrence internationale » souligne Louis-Joseph Manscour porte-parole des socialistes pour les régions ultrapériphériques. « Nous demandons un renforcement des mesures protectrices existantes face à ces gros producteurs de bananes, qui ne respectent pas les normes sociales et environnementales européennes et par conséquent bénéficient de coûts de productions dérisoires comparés à la banane antillaise. »

Cette décision a été saluée par le député européen Younous Omarjee. « Jusqu’au dernier moment nous avons œuvré pour convaincre nos collègues. Le travail a payé. Plus que jamais l’unité des députés des RUP au Parlement européen a fonctionné et permis une avancée inespérée. Le Parlement devra à présent défendre fermement cette position dans les trilogues. Nous y veillerons. » a déclaré Younous Omarjee dans un communiqué.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment