Coupe Davis : Ary Chalus confirme la compétition mais tacle son prédécesseur

No Comment

Le nouveau président Ary Chalus  confirme le maintien de la Coupe Davis en Guadeloupe tout en dénonçant « l’irresponsabilité » de son prédécesseur, Victorin Lurel.

Après des jours de suspense, le nouvel éxéutif régional Ary Chalus est sorti de son silence lors de la conférence consacrée au maintien de la Coupe Davis en Guadeloupe ce lundi 28 décembre. Entouré du premier vice-président Guy Losbar et du conseiller régional Dominique Théophile. Le président du Conseil régional a tenu à rappeler son engagement pour le sport et confirme la tenue de la Coupe Davis. « Je vous annonce que la région a obtenu un nouvel accord et va bénéficier du concours de l’État, qui conditionne l’organisation de cette manifestation en Guadeloupe. » a-t-il déclaré.Il a également souligné qu’il n’était pas opposé à l’organisation de la Coupe Davis en Guadeloupe mais a dénoncé le comportement de son prédécesseur, Victorin Lurel, accusé d’avoir agi avec «légèreté», sans conscience des réalités économiques. «L’irresponsabilité, la désinvolture ne font pas et ne feront jamais partie de notre méthode de gouvernance», a insisté Chalus. S’appuyant sur un échange de courriers daté du 1er décembre, il affirme que les services administratifs de la Région ont alerté la précédente équipe régionale, sur « la sous-estimation financière de la réalisation de l’organisation de la Coupe Davis. Lors de cette conférence de presse, le nouveau président de la Région Guadeloupe dit regretter que « la collectivité régionale ait eu à agir dans l’urgence et la précarité sans réelle visibilité sur le montant total des deniers publics qu’elle engageait. Une conférence de presse qui met ainsi fin à une bataille des chiffres et des mots entre la FFT, le Gouvernement, et le nouveau président de la région.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment