Coupe Davis : La FFT met une pression de plus, Chalus cédera-t-il?

No Comment

La Fédération Française de Tennis attend qu’Ary Chalus « confirme l’engagement pris par son prédécesseur ».

La Coupe Davis en Guadeloupe continue de faire parler d’elle. Ce dimanche, c’est au tour de la Fédération française de tennis  de s’exprimer sur ce dossier. L’organisation sportive a demandé au nouveau président du conseil régional de Guadeloupe, par voie de communiqué, de « confirmer au plus tard demain, lundi 28 décembre, les engagements pris par son prédécesseur. À défaut, le Bureau fédéral se verrait contraint de proposer à l’ITF un nouveau site pour accueillir la rencontre. » Ary Chalus  a évoqué un cout supérieur de 4 millions d’euros pour la Guadeloupe (500 000 euros pour la FFT), supérieur de trois millions au montant initialement mentionné. Depuis l’annonce d’un retrait éventuel de la Guadeloupe dans l’organisation de la Coupe de France, c’est un véritable bras de fer qui se déroule depuis 3 jours. Plusieurs personnes se sont positionnées sur ce sujet, dont le ministre des Sport Patrick Kanner et plus récemment l’ancien président de la Région Guadeloupe, qui a parlé d’une polémique post-électorale. Ce lundi 28 décembre, Ary Chalus a annoncé qu’il se prononcera lors d’une conférence de presse à 15h30 heure locale.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment