Coopération régionale : La France prend la présidence de la COI à la Réunion

No Comment

© Prefecture de la Réunion

Après Madagascar, c’est la France qui prend la tête de la Commission de l’Océan Indien pour un an. Au programme de cette présidence : sécurité, développement économique et connectivité numérique.

Ce vendredi 26 février, la Réunion accueille le 31ème conseil des Ministres de la Commission de l’Océan Indien, la COI. Mis en place en 1982, la COI est une organisation intergouvernementale qui réunit 5 membres : l’Union des Comores, Madagascar, la France par le biais de la Réunion, l’Ile Maurice ainsi que les Seychelles. Elle a pour objectif de renforcer la coopération entre les différentes îles dans plusieurs domaines : politique et diplomatie, économie et commerce, culture. Pour cette nouvelle mandature, c’est la France qui présidera cette commission après Madagascar. André Vallini, le secrétaire d’Etat chargé du Développement et de la Francophonie en déplacement à la Réunion, a d’ailleurs reçu des mains de la présidence malgache le drapeau de la Commission, signe de la passation de pouvoirs. Durant cette présidence annuelle, la France a choisi de mettre l’accent sur trois thèmes. D’abord, la sécurité des personnes et des biens. Ensuite, elle poursuivra le travail accompli par la COI lors de la COP 21 en développant le volet environnemental, avec la volonté d’intégrer les préoccupations des États insulaires. Enfin, la présidence française travaillera au développement économique, avec la mise en place d’une connectivité inter-îles sur le plan numérique par exemple.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment