Congrès ACCDOM: Les finances locales au coeur des préoccupations des collectivités

No Comment

Un accueil républicain a eu lieu en fin de journée à la Préfecture de Basse-Terre © Outremers 360

La Présidente de l’ACCDOM Sophie Charles a lancé ce 23 octobre le 26ème Congrès de l’association. Environ 200 élus ont discuté de leurs difficultés locales au sein de leur collectivité

En raison d’une mobilisation des marins-pêcheurs dans le département bloquant les accès routiers reliant la Grande-Terre et la Basse-Terre, c’est finalement la ville du Moule qui a accueilli généreusement l’ouverture du Congrès, prévue initialement  au Conseil départemental à Basse-Terre.

Lors de la première journée de ce Congrès, les finances locales ont concentré l’essentiel des débats. Un sujet qui reste d’actualité avec la récente parution du rapport de la Cour des Comptes et qui a été fortement remise en cause par les élus présents.

Le Sénateur guyanais George Patient a par exemple mis en exergue l’ambivalence de la critique faite par les hauts-magistrats. « Il y a cet aspect négatif où nous sommes traités de mauvais gestionnaires mais en même temps la Cour des Comptes reconnait que le système de la péréquation nous est défavorable. Il s’agit d’un fait que nous dénoncions depuis plusieurs années ».

Pour l’experte en finances locales Mireille Pierre-Louis, la Cour des Comptes ne prend pas suffisamment en compte les réalites economiques des collectivités ultramarines. Selon elle, la solution de transférer l’octroi de mer au sein des recettes d’investissementtout en reduisant les recettes de fonctionnement, proposée par la Cour des Comptes n’est pas efficace car elle ne permet pas de stimuler l’investissement privé.

Plus d’équité que d’égalité

Le maire de la commune de Sainte-Suzanne Maurice Gironcel a également réagi à la critique faite  par la Cour des Comptes sur la gestion de sa commune. Il a rappelé qu’il doit gérer une commune de 23 000 habitants comprenant 15 groupes scolaires, à la différence d’une ville hexagonale avec le même nombre d’habitants qui dispose de deux gymnases, deux piscines municipales et  uniquement 2 groupes scolaires.

La Présidente de l’ACCDOM s’est dite favorable à l’élaboration d’une motion appelant à un traitement équitable concernant leur participation à la réduction des dépenses publiques. Un document qui sera par la suite transmise au gouvernement. La journée s’est poursuivie avec une présentation des problématiques sociales et economiques guyanaises par le groupement d’interet economique du BTP en Guyane. Olivier Mantez, representant de ce groupe d’intérêt, a affirmé l’utilité de renforcer les partenariats public/privé, notamment en incluant une clause sociale dans l’attribution des marchés publics.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés