Annick Girardin en Nouvelle-Calédonie: Accord de Nouméa, nickel et Communauté du Pacifique sud au programme du déplacement de la ministre des Outre-mer

No Comment

©Bertrand Guay / AFP

Pour son premier déplacement officiel en Outre-mer, la ministre Annick Girardin sera en Nouvelle-Calédonie du lundi 24 au vendredi 28 juillet. A 17 mois du référendum d’autodétermination, le programme de la ministre des Outre-mer s’articulera essentiellement autour de la sortie de l’Accord de Nouméa, mais aussi du nickel et des relations avec les Etats insulaires du Pacifique.

« La ministre rencontrera les acteurs institutionnels, économiques et associatifs de Nouvelle Calédonie. Ces échanges porteront sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie et en particulier l’aboutissement de l’Accord de Nouméa », a indiqué le Ministère des Outre-mer. Parmi les les acteurs institutionnels, Annick Girardin s’entretiendra avec le Président du gouvernement calédonien Philippe Germain, le Président du Congrès Thierry Santa, les Présidents des trois provinces calédoniennes Philippe Michel, Paul Néaoutyine et Néko Hnepeune, et enfin, avec Sonia Lagarde, maire de Nouméa. A un peu plus d’un an de la sortie de l’Accord de Nouméa et du référendum d’autodétermination, nul doute que le sujet retiendra considérablement la ministre. D’autant que les dialogues politiques se durcissent à l’approche de la date cruciale.

En pleine incertitude, la ministre des Outre-mer Annick Girardin abordera la problématique du nickel calédonien, avec une visite de l’usine métallurgique de Koniambo Nickel, en province Nord (Vavouto), et appartenant à l’industriel suisse Glencore. La ministre se penchera également sur d’autres secteurs économique de l’archipel comme le tourisme, les énergies renouvelables et le développement durable. Un survol du porte-conteneur Kea Trader, échoué à Maré, est aussi au programme de la ministre.

Point d’orgue du déplacement d’Annick Girardin: la célébration du 70e anniversaire de la conférence des Communautés du Pacifique (CPS). La ministre des Outre-mer « représentera le gouvernement à l’occasion de la 10ᵉ conférence ministérielle des Communautés du Pacifique, le 27 et le 28 juillet à Nouméa » et « s’entretiendra avec plusieurs dirigeants d’États du Pacifique »: Concetta Fierravanti-Wells, ministre australienne du Développement international et du Pacifique, Peter Christian, Président des États Fédérés de Micronésie, Charlot Salwai, Premier ministre du Vanuatu, Sailele Malielegaoi, Premier ministre des Samoa et Henry Puna, Premier ministre des îles Cook. Une délégation d’élus de Wallis et Futuna s’entretiendra également avec la ministre, tout comme le Directeur général de la CPS, Colin Tukuitonga.

Rappelons que la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française sont devenues membres à part entière du Forum des îles du Pacifique en 2016, alors que Wallis et Futuna y est entré en tant que membre observateur.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment