Tempête Matthew : L’heure est au bilan en Martinique après le passage de Matthew

No Comment

La Martinique, qui était en alerte rouge en début de journée, est revenue au niveau de vigilance « vert », jeudi en milieu de journée, quelques heures après le passage de la tempête tropicale Matthew sur l’île. 

Dans son communiqué, la préfecture relève 3 blessés légers. En outre, « 200 interventions des pompiers ont eu lieu depuis mercredi matin à 7h00 dont une cinquantaine d’aides aux populations ». Le dernier « bulletin de suivi pour la Martinique » de la météo fait état d’un « retour au vert » à 11H15 (17H15 à Paris).

« La tempête tropicale Matthew s’éloigne des Petites Antilles. A 11H00 locales, elle se situe à environ 500 km à l’Ouest de la Martinique et se déplace vers l’Ouest », précise ce bulletin. Et « le ciel reste très nuageux à couvert sur la Martinique, mais il n’y a pas de fortes pluies attendues ».

Dans la matinée, la RN5 qui relie les communes du sud de l’île à Fort-de-France était impraticable au niveau de la commune de Rivière-Salée, la chaussée étant inondée. Vers midi, la circulation n’était possible que sur une seule des quatre voies.

« Plusieurs points sensibles » ont été recensés sur l’ensemble du réseau routier. Selon la préfecture, de nombreuses reconnaissances  aériennes et terrestres sont en cours, « pour déterminer avec précision l’étendue des dégâts ».

A la mi journée, près de 40.000 clients d’EDF étaient encore privés d’électricité (sur un total de 191.000). EDF a fait appel à des renforts d’agents de Guadeloupe et de Guyane.

Quelque 15.500 abonnés étaient par ailleurs privés d’eau.

Dans plusieurs communes, et notamment à Fort-de-France, les services municipaux étaient à pied d’œuvre pour dégager les axes entravés par des chutes d’arbres notamment. Les militaires du RSMA (régiment du service militaire adapté) et des Forces françaises aux Antilles (FAA) ont été également mobilisés.

Au total, plusieurs centaines de personnes (gendarmes, policiers, pompiers, agents de collectivités et de réseaux d’eau et d’électricité) sont mobilisées pour permettre à l’île de revenir à une situation normale.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment