Tempête Berguitta : Rodrigues, Maurice et La Réunion sous haute surveillance

No Comment

©Météo France

Formée ce weekend, la tempête Berguitta inquiète l’archipel des Mascareignes dans l’Océan Indien. En alerte cyclone de classe I depuis ce samedi matin, Rodrigues devrait connaître, ce dimanche, des rafales de 100 km/h et des fortes pluies. L’île Maurice et La Réunion sont sous haute surveillance.

Pour l’heure, Berguitta est une dépression tropicale selon le Centre Météorologique Régional Spécialisé cyclone (CMRS) de la Réunion. Elle passera au nord de Rodrigues dans la nuit de samedi à dimanche au stade de tempête modérée ou forte. Malgré la distance qui la sépare de l’île, des vents soutenus sont attendus dimanche matin, avec des rafales à 100 km/h, ont indiqué les services météorologiques de Maurice. A cela s’ajoute ces fortes pluies et une forte houle dès ce samedi soir.

©Eumstat

©Eumstat

« Après son passage au plus près de Rodrigues, future Berguitta (nom proposé par les Seychelles) qui devrait être baptisée ce weekend, va rebondir contre une barrière qui le repousserait vers le nord-ouest, avant une descente vers le sud-ouest », indique le site Cyclone Océan Indien. « C’est le moment de cette descente qui sera déterminante pour évaluer l’importance de la menace pour les îles sœurs », l’île Maurice et La Réunion. Il faudra attendre le début de la semaine pour lever l’incertitude qui entoure l’évolution de Berguitta.

©Météo France

©Météo France

Le système devrait néanmoins « rencontrer des conditions environnementales de plus plus favorables à son intensification ». « Ainsi, le stade de cyclone tropical voire cyclone tropical intense est envisagé par le CRMS de la Réunion à échéance +48h », indique encore le site spécialisé. Dans tous les cas, Berguitta va évoluer dans la région des Mascareignes la semaine prochaine. Les Réunionnais et les Mauriciens sont invités à se tenir informer de l’évolution de la situation.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment