Pacifique : L’île de Pâques veut irriguer grâce au solaire

No Comment

Située dans le Pacifique, à l’extrême Est de la Polynésie, l’île de Pâques est un des lieux phares du tourisme chilien. Chaque été, les visiteurs affluent, attirés par les températures chaudes et le peu de pluie. Une saison qui met cependant à mal les agriculteurs.

En été, les ressources hydrauliques disponibles en île de Pâques baissent, ce qui pousse les agriculteurs à réduire leur production ou puiser dans les ressources d’eau potable. Le résultat ? Des prix élevés et une compétitivité amoindri fasse aux produits importés. Contactée par le Conseil de la production propre de l’île, Carolina Cuevas, chef de projet à la Fondation Chili, a mis en place un système de dessalement fonctionnant à l’énergie solaire. D’une pierre deux coups : le projet permet d’économiser de l’eau en fonctionnant grâce au renouvelable.

Le premier verre d'eau dessalée adaptée à l'irrigation ©FCH

Le premier verre d’eau dessalée adaptée à l’irrigation ©FCH

Après avoir mené plusieurs projets similaires au nord du Pays, celui de l’île de Pâques a bien avancé. L’experte et son équipe ont réussi à faire fonctionner une petite usine de dessalement. Le prototype a été testé dans une pépinière cédée par l’Office nationale des forêt. Capable de produire un mètre cube d’eau dessalée par heure, la petite usine produit également 70% de l’énergie nécessaire à son fonctionnement. En mai dernier, l’équipe a obtenu son premier verre d’eau dessalée adaptée à l’irrigation. La première phase du projet étant bouclée, il faudra maintenant démocratiser le système à la majorité des agriculteurs. Ceux-ci sont plutôt éloignés des villes et un système de fonctionnement bien plus performant que le prototype sera nécessaire pour irriguer une grande exploitation agricole.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment