L’île de Bora Bora accueillera la première Conférence environnementale du Pacifique

No Comment

©DR

A l’initiative de la Polynésienne et de la Calédonienne des Eaux, filiales de Suez Outre-mer, l’île de Bora Bora en Polynésie française accueillera, du 26 au 28 septembre, la première Conférence environnementale du Pacifique. Une centaine de participants, de Polynésie, de Nouvelle-Calédonie, des îles Cook, de la Nouvelle-Zélande et de Wallis et Futuna, sont attendus pour des échanges autour du développement durable.

« Les enjeux sont tels sur les îles du Pacifique qu’il nous a paru évident qu’il fallait forcer la réunion d’une certain nombre de personnes afin de pouvoir progresser », explique Benoit Burguin, nouveau Directeur de la Polynésienne des Eaux. Durant ces trois journées, une centaine de représentants d’institutions, d’organisations non-gouvernementales, de Collectivités et d’experts environnementaux échangeront, à plusieurs tables rondes, autour du développement durable et de la protection de l’environnement insulaire, et plus particulièrement de la potabilité de l’eau et du traitement des déchets.

Selon Benoit Burguin, l’île choisie pour accueillir cette première édition de la Conférence environnementale du Pacifique paraît comme une évidence. « L’île de Bora Bora nous parait exemplaire en terme de protection de l’environnement », indique-t-il à Radio 1 Tahiti. Bora Bora dispose de stations d’épuration livrant « des eaux de qualité d’eaux de baignade » et porte le label Pavillon   Bleu « depuis près de 17 ans ». Île touristique par excellence, Bora Bora a notamment accueillis le premier système de climatisation par eaux de mer des profondeurs (SWAC). Pour Thierry Paulais, Directeur de l’AFD, Bora Bora est « l’illustration de ce que l’on peut faire avec les moyens qui existent techniques et technologiques pour protéger l’environnement ». « L’objectif est d’aider la Polynésie à se projeter dans son environnement international », ajoute-t-il.

Les quatre grandes tables rondes organisées dans le cadre de cette conférence auront pour thèmes la gestion des ressources en eau, la révolution numérique « avec l’alimentation par fibre optique », la valorisation des déchets et enfin, « l’aspect économique de ces projets » : « savoir comment les Collectivités peuvent progresser sur ce point et capter des financements et comprendre tous les mécanismes de subvention » en la matière.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment