La Martinique accueille le 36ème Congrès des Réserves naturelles de France

No Comment

La réserve naturelle nationale de la Presqu’île de la Caravelle ©DR

Le Parc naturel de Martinique va accueillir, du 29 mai au 2 juin, le 36ème Congrès des Réserves naturelles de France. Près de 250 participants sont attendus rapporte France-Antilles.

Dix ans après avoir été organisé en Guadeloupe, le 36ème Congrès des Réserves naturelles de France aura lieu dans la ville de Schoelcher, située sur la côte caribéenne et qui abrite une partie du Parc naturel régional de la Martinique. Ce 36ème Congrès aura pour thème: « Nature, Économie, Société : choisir ou composer ? Nonm épi lanati : divizion oben kowézion ? ». Réservé aux professionnels de la gestion des réserves naturelles et de l’aménagement du territoire, près de 250 participants sont attendus à ce Congrès, en provenance de l’Hexagone et des Outre-mer. Une séance publique et gratuite sera toutefois organisée lundi, à 18h, à l’Hôtel de l’Assemblée de la Collectivité Territoriale de Martinique (Avenue des Caraïbes, Fort-de-France), salle Emile-Maurice.

Les Outre-mer abritent 80% de la biodiversité française ©B. Celica / Cœur de Nature / SIPA

Les Outre-mer abritent 80% de la biodiversité française ©B. Celica / Cœur de Nature / SIPA

Pour l’association des Réserves naturelles de France (RNF), ce Congrès sera l’occasion « de rendre honneur à un patrimoine naturel d’exception car 80% de biodiversité française est ultramarine ; de saluer les efforts réalisés par les acteurs de ces territoires pour protéger et mettre en valeur ce dernier ; enfin, de rendre hommage à l’investissement particulier des membres ultramarins du réseau qui font chaque année l’honneur de leur présence aux congrès organisés en métropole et s’investissent – avec grande motivation – au sein de la commission « Outre-Mer » en défiant toutes les contraintes logistiques ».

©DR

Réserve régionale marine du Prêcheur ©DR

L’association entend également « faire le point sur l’incidence de la création de l’Agence française pour la biodiversité sur les réserves naturelles à l’échelon national et local et d’exprimer les attentes » quant à celle-ci. Dans son communiqué, RNF salue « le soutien appuyé du Préfet et de la Collectivité territoriale de Martinique à l’accueil de ce congrès » qui « traduit une volonté forte de leur part et de nombreux acteurs ont d’ores et déjà exprimé leur intérêt d’être associés à ce projet. Sur le plan international, la candidature au patrimoine mondial de l’Unesco du Parc Naturel de la Martinique du site des aires volcaniques et forestières de la Martinique et les actions de coopération à l’échelle des Antilles apportent une envergure à cet engagement », conclut l’association.

Une quatrième réserve en projet en Martinique

La Martinique compte trois réserves naturelles: la réserve naturelle nationale de la Presqu’île de la Caravelle créée en 1976 et d’une superficie de 388 ha avec un projet d’extension en cours, la réserve naturelle nationale des Îlets de Sainte-Anne créée en 1995, en co-gestion avec l’ONF Martinique et d’une superficie de 5,57 ha, et la réserve régionale marine du Prêcheur, de 603 ha et créée en 2014. Enfin, la Fédération des Parcs régionaux de France est porteur d’un projet de réserve naturelle régionale, de plus de 1 000 ha, dans la Baie de Genipa, à quelques kilomètres au sud de Fort-de-France.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment