COP 21 : En Nouvelle-Calédonie, une commune 100% renouvelable

No Comment

Une ferme solaire photovoltaïque est en cours d’installation à Témala, dans la commune de Voh. D’ici 2017, le projet pourra alimenter 1 000 en électricité solaire.

Alimenter 1 000 foyers en électricité solaire photovoltaïque, c’est l’équivalent de la commune sur laquelle la ferme sera installée. Le 10 novembre dernier, la ferme solaire de Témala a reçu l’autorisation d’exploitation délivrée par un arrêté du gouvernement calédonien,  « c’est un message fort pour la Nouvelle-Calédonie », estime Amandine Miana, chargée de projet chez Quadran Pacific. Elle poursuit, « les premiers échanges avec les coutumiers pour une occupation du foncier date de 2008. (…) Même si on avait déjà implanté des installation, à Lifou, en 2001, c’est notre premier projet d’envergure situé sur du foncier coutumier. Et les coutumiers sont vraiment moteurs sur ce dossier, on sent qu’ils ont envie que ça avance« , confie-t-elle. « Il va nous falloir convaincre nos partenaires bancaires de la confiance qu’ils peuvent avoir envers le foncier coutumier. Ils sont en Métropole et ne sont pas familiarisés avec cette donnée ».

Une fois les investissements financiers bouclés entre Quadran Pacific et les partenaires bancaires, les 12 000 panneaux photovoltaïques pourront être installés sur les cinq hectares de terrain coutumier,  » le chantier en lui-même devrait durer 6 mois. On espère une mise en service d’ici la fin de l’année prochaine ». C’est Hélio Temala, filiale de Quadran Pacific, qui aura la charge de la construction et de l’exploitation de la ferme. La filiale a également signé un contrat avec Enercal qui assurera le rachat de l’énergie produite ainsi que sa redistribution sur le réseau. La ferme photovoltaïque de Témala n’est pas la première du genre : les travaux ont aboutis il y a quelques semaines pour celle de Pouembout et plusieurs communes de la Province Sud et des îles calédoniennes ont d’ores et déjà passé l’étape du renouvelable, notamment par l’éolien. D’autres projets de fermes photovoltaïques devraient suivre celle de Témala, à Kournac notamment. La création du parc solaire de Témala devrait être financé à hauteur de 7 millions d’euros.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment