Biodiversité: Sint Marteen et les îles Caïmans créent un sanctuaire pour les requins

No Comment

©Sylvain Girardot

Les autorités de Sint Marteen ont annoncé cette semaine l’interdiction totale de la pêche commerciale au requin à l’intérieure de leur Zone économique exclusive (ZEE). En parallèle, Curacao et Grenada ont affiché leur volonté de renforcer leur législation afin de mieux protéger les requins dans leurs eaux.

Les deux chefs de gouvernements ont été encouragés par Richard Branson, des experts en requin, des représentants de The Pew Charitable Trusts et d’autres représentants d’ONG rapporte le Soualiga Post. « Des gens du monde entiers viennent sur notre île pour faire de la plongée et du snorkeling pour découvrir notre faune marine dont les requins et les raies » a souligné Irania Arrindell, ministre du Tourisme de Sint Maarten. Elle poursuit, « ce sanctuaire de requins va permettre de protéger les espèces tout en profitant à notre écosystème et à l’écotourisme« . Sir Richard Branson, fondateur de Virgin Unite, a déclaré pour sa part: « Nous saluons les mesures prises par les gouvernements des îles des Caraïbes pour conserver les requins dans leurs eaux. Nous sommes ravis et soutenons cette action audacieuse prise pour protéger les écosystèmes des Caraïbes et renforcer l’industrie de l’écotourisme« . « Sint Maarten et les îles Caïmans ont rejoint un groupe de leaders impliqués dans la protection mondiale des requins. Nous nous réjouissons de l’intérêt grandissant porté à cette cause dans la Caraïbe et des mesures prises pour faire de cette région un refuge pour les espèces de requins menacées« , a déclaré Luke Warwick, directeur de la campagne menée par Pew’s global shark conservation. L’annonce d’un tel sanctuaire a été faite lors d’un symposium de trois jours à Sint Marteen.

Le sanctuaire de requins de la Polynésie française, créé en 2012, est le plus vaste au Monde

Le sanctuaire de requins de la Polynésie française, créé en 2012, est le plus vaste au Monde

Couvrant 119 631 km², les deux zones créées par Sint Marteen et les îles Caïmans portent au nombre de sept les sanctuaires de requins dans les Caraïbes. Actuellement, on compte 14 sanctuaires de requins dans le monde, soit une surface de 15,5 millions de km². Les plus vastes d’entre eux se situent dans le Pacifique: la Polynésie française dont la surface maritime est aussi vaste que l’Europe, les îles Marshall, la Micronésie ou encore, les îles Cook. Chaque année, au moins 100 millions de requins sont pêchés à des fins commerciales. Victime d’une réputation non méritée, l’animal joue pourtant un rôle central et essentiel dans l’équilibre et la santé des océans, et par conséquent, pour la vie humaine. « L’établissement de sanctuaires pour protéger tous les requins montre clairement que ces grands prédateurs justifient le même statut que d’autres animaux marins vulnérables qui aident à attirer l’écotourisme, comme les tortues et les baleines« , conclu Luke Warwick.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment