Biodiversité en Guadeloupe : La ville de Morne-à-l’eau, candidate au titre de la capitale française de la biodiversité 2018

No Comment

Cette ville de près de 17 000 habitants, située dans l’ouest de la Guadeloupe fait partie des 23 collectivités finalistes participant au Concours de la capitale française de la biodiversité 2018, organisé par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), l’Agence régionale de la biodiversité en Île- de-France (ARB îdF) et Plante & Cité.

Lancée en 2010, l’opération « Capitale française de la Biodiversité » met en lumière chaque année des actions exemplaires sur un thème central. L’édition 2018 s’intéresse aux actions de communes et intercommunalités françaises en matière de conception et gestion écologique des espaces de nature. Sur les 127 dossiers reçus, Morne-à-l’eau est la seule ville ultramarine à obtenir une place dans le carré final. Tout au long de l’été, chaque collectivité sélectionnée recevra la visite du jury. Début octobre, sur la base des rapports de visite, un lauréat sera désigné dans chaque catégorie (villages, petites villes, villes moyennes, grandes villes, intercommunalités) par le CST (Comité scientifique et technique. Parmi les 5 lauréats, un seul sera désigné Capitale française de la biodiversité 2018.

©AFB

©AFB

Ces visites feront l’objet d’un rapport illustré et constitueront une véritable source d’inspiration à travers les retours d’expériences, d’actions et de réponses à des problématiques qui cherchent à concilier aménagement et protection de la nature.

Le canal des rotours fut construit au 19eme siecle pour assurer le trafic sucrier a partir de l'habitation Richeval et des trois autres habitations riveraines / This chanel has been built to bring sugar from the factories to the boats - Morne a l'eau, Guadeloupe, France

© DR

mangrovemal

© DR

Morne-à-l’Eau se caractérise par des espaces très différents. On peut distinguer trois grandes zones : le littoral du grand Cul-de-Sac Marin, la plaine de Grippon et les Grands-fonds. Ces trois zones, singulièrement le grand cul de sac marin et les grands-fonds, sont très connus pour leur biodiversité remarquable et la qualité de leur paysage. Morne-à-l’Eau est la ville de Guadeloupe qui détient le plus d’espaces humides avec près de 2000ha soit près du tiers de son territoire. La collectivité fait également beaucoup d’efforts pour réduire l’empreinte humaine sur son territoire. La ville de Morne-à-l’Eau a été sélectionnée début 2016 parmi 12 villes européennes pour mettre en place une mobilité urbaine durable.

 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés