Biodiversité en Outre-mer: Un comité Outre-mer et un tiers des spécialistes de la biodiversité ultramarine au sein de l’Agence Française de Biodiversité

No Comment

L’Agence Française de Biodiversité, chargée de la préservation de la biodiversité sur le territoire français, est fonctionnelle depuis le 1er janvier. Dans cette structure, l’Outre-mer pourra également  faire entendre sa voix et exposer ses problématiques à travers un comité d’orientation Outre-mer et la présence de cinq spécialistes de la biodiversité ultramarine dans son conseil scientifique.

L’Outre-mer a bel et bien sa place au sein de l’Agence Française de la Biodiversité ! Un comité d’orientation spécialisé outre-mer constitue l’un des quatre comités d’orientation de l’Agence Française de la Biodiversité. La biodiversité ultramarine sera également representée dans d’autres instances de l’AFB. « Compte tenu des richesses naturelles dans les outre-mer français, qui concentrent 80 % de la biodiversité nationale, j’ai souhaité une proportion significative de spécialistes de la biodiversité ultramarine dans le conseil scientifique, en pratique un tiers » souligne Ségolène Royal, le Ministère de l’Environnement dans un communiqué. Ces spécialistes ont été désignés le 3 janvier dernier et sont au nombre de cinq dans ce conseil scientifique.

Seule incertitude :  sur les élus ultramarins qui siégeront au conseil d’administration. Le 20 décembre dernier, le secrétaire général chargé des relations avec le parlement, André Vallini a rassuré sur la représentation de l’Outre-mer :« Les différents bassins écosystémiques seront représentés dans son conseil d’administration, au moins cinq ultramarins y siègeront, dont au moins un parlementaire, et la collectivité territoriale de Polynésie y sera bien entendu représentée ». Cependant, Sur son compte FB, Serge Letchimy indique qu’il fera partie des cinq ultramarins qui composeront le Conseil d’adminstration de l’Agence Française de Biodiversité. Le député martiniquais a été nommé par le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartholone. Une nomination « logique » car Serge Letchimy était l’un des co-rappporteurs avec Victorin Lurel du rapport sur « les déclinaisons de l’Agence de Biodiversité dans les Outre-mer » en juillet 2015. La première réunion du conseil est prévue le 19 janvier 2017.

Serge Letchimy/ CA AFB

 

Le conseil scientifique a été installé le 3 décembre dernier © Ministère de l'Environnement

Le conseil scientifique a été installé le 3 janvier dernier © Ministère de l’Environnement

Les cinq spécialistes de la biodiversité ultramarine au sein du conseil scientifique de l’Agence Française de Biodiversité

  • Fabian Blanchard, délégué régional Ifremer en Guyane, responsable de l’unité   de recherche « Biodiversité halieutique », diplômé d’un doctorat en océanographie biologique.
  • Dominique Monti, directrice du Département de Biologie à l’Université des Antilles et spécialiste du fonctionnement des écosystèmes aquatiques, l’écologie des populations et des espèces diadromes dans les îles des Caraïbes.
  • Jérôme Orivel, chercheur de l’unité mixte de recherche UMR Écologie des Forêts de Guyane, regroupant des moyens d’AgroParisTech, de l’Inra, du Cirad, du CNRS, de l’Université des Antilles et de l’Université de Guyane.au sein de  spécialiste de la forêt amazonienne,
  • Serge Planes est Directeur de Recherche CNRS, et Directeur de l’Institut des Récifs Coralliens du Pacifique. (IRCP). Spécialiste  de la recherche française sur les récifs coralliens.
  • Jérôme Chave est directeur de recherche au CNRS  et dirige le LABEX CEBA, Centre d’étude de la biodiversité amazonienne.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment