Agriculture locale : 900 plants d’arbres à pain pour la Dominique et la Jamaïque

No Comment

L’île de la Dominique et la Jamaïque ont reçu le 19 juillet dernier, une nouvelle variété  d’arbres à pains, en souvenir de la mémoire de Marcus Garvey. Un don qui s’inscrit dans le cadre de la promotion d’une agriculture locale.

Connu sous le nom de breadtrees, le «uru » de la Polynésie, auquel Outremers 360 consacre un dossier, a également fait l’objet d’échanges dans la Caraïbe. A l’occasion du 128ème anniversaire de la naissance de Marcus Garvey, la Dominique et la Jamaïque ont reçu respectivement 400 et 500 plants d’arbres-à-pain. Un don remis en mains propres de la part de Julius Garvey, fils du héros national jamaïquain. Spécificité de ce cadeau, ces nouveaux plants sont issus d’une nouvelle variété d’arbres-à-pain plus robuste et plus productive et développée par le Global Breadfruit Laboratory situé en Floride. Ces nouveaux spécimens ont une vitesse de rendement accélérée, leur permettant de porter des fruits entre 2 et 3 ans comparé au standard qui produit à partir de 3 ou 5 ans. Avant leur distribution aux agriculteurs dominiquais et jamaïquains, les arbres à pain seront placés sous serre durant 3 mois.

Mais l’introduction de ces « breadtrees » dans ces deux îles de la Caraïbe n’est pas seulement commémorative. Ce don répond à un projet de reconstruction de la sécurité agricole et alimentaire dans la région. Errol Emmanuel, Directeur général de la Dominica Agricultural  Producers and Exporters, a précisé au Jamaïca Observer que « la prolifération de l’arbre à pain viendra compléter le projet de relance du cacao en Dominique ». Une idée partagée par le sénateur et président de la société d’agriculture de la Jamaïque Norman Grant. Selon lui, cette opération est une reconnaissance du travail de Garvey qui a longtemps milité pour la promotion de l’agriculture en Jamaïque. Plébiscité pour sa croissance rapide et ses valeurs nutritives, le fruit à pain s’impose peu à peu comme le légume capable de lutter contre la faim dans le monde. Une chose est sûre, l’arbre à pain risque encore de faire parler de lui.

 

Catégories : Planète

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment