Vers un câble sous-marin numérique entre le Chili et la Polynésie ?

No Comment

Le président polynésien a été reçu par le président chilien à Santiago, ce mercredi 4 septembre ©Présidence de la Polynésie française

Évoqué lors de l’officialisation du câble Manatua reliant les îles du Pacifique, dont la Polynésie française, à la Nouvelle-Zélande, le projet d’un câble sous-marin entre le Chili et Tahiti semble susciter l’intérêt de part et d’autre du Pacifique. 

En effet, en visite officielle au Chili, le président polynésien Édouard Fritch s’est entretenu avec le président chilien Sebastian Pinera sur ce projet. « Le Chili souhaite développer sa connectivité, par le biais d’un câble allant vers l’ouest, et un cabinet d’ingénierie vient d’être choisi dernièrement pour mener des études sur un tel projet », a expliqué l’exécutif polynésien dans un communiqué, assurant que le président chilien est « particulièrement intéressé » par un trajet Chili-Tahiti pour rejoindre l’Asie.

Avant le Chili, Édouard Fritch a effectué une étape sur l’île de Pâques, sous administration chilienne. Là aussi, un projet de câble Chili-Tahiti suscite l’intérêt. L’île « accueille plus de 100 000 touristes sur une année et un raccordement à un câble sous-marin pour avoir de meilleurs débits et une meilleure connectivité serait un plus indéniable », a indiqué le gouverneur Laura Tarita Alarcon Rapu, qui a reçu le président polynésien lors de son escale. « Le système actuel utilisé, satellitaire, montre en effet ses limites, d’autant plus que l’île de Pâques se situe dans une zone particulièrement isolée, entre la Polynésie française et le Chili ».

Édouard Firtch a également été reçu par le gouverneur de l'île de Pâques ©Présidence de la Polynésie française

Édouard Firtch a également été reçu par le gouverneur de l’île de Pâques ©Présidence de la Polynésie française

En avril dernier, le PDG de l’Office des Postes et Télécommunications en Polynésie, Jean-François Martin, expliquait, dans notre dossier sur l’Économie numérique, l’intérêt du Chili pour un tel câble. « Les câbles qui desservent le Chili sont en fin de vie. La présidence a été approchée, ça a l’air pressé. Les Chiliens veulent absolument aller en Asie, mais comment, on doit en discuter selon qu’ils envisagent ou pas de passer par les États-Unis », déclarait-il. « Si oui, ils peuvent venir à Tahiti puis aller à Hawaii via Honotua, et ressortir ensuite soit à Los Angeles soit à Guam et vers l’Asie. Sinon, il faut inventer un tracé de câble sur l’Ouest sans passer par des territoires américains. Du coup Manatua peut être une réponse ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data