Transports à La Réunion: La Préfecture de la Réunion donne son feu vert au projet du téléphérique urbain de la Réunion

No Comment

© Cinor

La Préfecture de La Réunion a délivré le 30 décembre 2019 la déclaration d’utilité publique pour le chantier du téléphérique urbain de la Cinor.

Suspendu en raison d’une requête de l’Université de la Réunion, le chantier du premier téléphérique de l’île, dont la première pierre a été posée en septembre dernier, va pouvoir repartir. La CINOR, maître d’oeuvre de chantier a obtenu la déclaration d’utilité préalable de la Préfecture. Une autorisation qui permet à l’intercommunalité d’acquérir «soit à l’amiable, soit par voie d’expropriation les immeubles indiqués sur le plan du projet et qui sont nécessaires à la réalisation de l’opération envisagée», indique l’arrêté du préfet.

Long de 2,7 km, ce téléphérique desservira 5 stations faisant la liaison entre le Chaudron et Bois de Nèfles avec des stations intermédiaires au Crous (station campus), à Moufia et à Bancoul en 14 minutes. Ce téléphérique a pour objectif de développer les hauts de La Réunion, améliorer son réseau de transport et libérer les routes. Ce premier téléphérique devrait transporter 6 000 voyageurs par jour. Sa mise en service devrait avoir lieu mi-2020 pour un budget de plus de 50 millions d’euros.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data