Sur-rémunération des Fonctionnaires en Outre-mer : Pierre Gattaz souhaite la fin de la sur-rémunération des fonctionnaires ultramarins

1 Comment

© RFI

Le président du Medef, Pierre Gattaz se dit opposé à la sur-rémunération des fonctionnaires en Outre-mer . 

« Ce dispositif ne peut être que temporaire. Quand j’entends des primes de 30% ou 40%, je trouve cela extrêmement excessif » at-il déclaré aux journalistes présents en interview lors d’un déjeuner de presse le 18 juillet. Si le président du Medef reconnaît « des prix locaux plus élevés en raison de l’importation de certaines matières premières », il affirme qu’il existe d’autres pistes pour développer l’économie ultramarine. Pierre Gattaz avance entre autre qu’il convient de redonner une ambition, une stratégie et de la confiance aux entrepreneurs pour favoriser l’exportation, s’appuyer sur l’économie de la biodiversité ultramarine afin de créer des entreprises et des emplois.  « Après cela, si ces territoires sont autonomes et créent de la richesse, il n’y a plus de raison de surpayer des gens qui viendraient de l’Hexagone ou ailleurs. Les Outre-mer sont une force fantastique pour la France, ils sont des vaisseaux amiraux de la mondialisation pour la France », ajoute-t-il.

Un avis que l’UDE-Medef Guadeloupe ne partage pas. Dans un communiqué, l’organisation patronale rappelle « son attachement constant à la non-remise des sur-rémunérations telles qu’elles existent actuellement ». Le communiqué précise que ce dispositif est « le fruit d’une longue marche de notre histoire vers l’égalité économique et sociale avec nos concitoyens français ».  La question de la sur-rémunération sera sans doute abordé lors du prochain déplacement de Pierre Gattaz en Guyane. Le président du Medef effectue une visite de trois jours, du 26 au 28 juillet dans le département, dans laquelle il rencontrera les acteurs économiques du tissu entrepreneurial. « Ce déplacement s’inscrit dans le cadre du projet France 2020 et des propositions ultramarines pour permettre le développement et la création d’emplois dans ces territoires et en France métropolitaine. » annonce France-Guyane. En mars dernier, c’est le parti Les Républicains qui avait préconisé dans leur projet économique pour  2017, une suppression progressive de la sur-rémunération des fonctionnaires en Outre-mer. Le gouvernement avait alors souligné qu’il s’agissait « d’une grave erreur d’analyse économique ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. sako

    c bien de dire nos salaire sans sur_ remunere la vie ici et deux foi plus chère en payer cinq plus que métropole la banque le courant li eau le pagine menagere tous et triple alors je suie en nc caledonie