Polynésie : Air New Zealand envisage un retour à Tahiti-Faa’a mais sans quatorzaine

No Comment

©Aviation Geeks Tahiti

La compagnie aérienne Air New Zealand dit envisager un retour à l’aéroport de Tahiti-Faa’a en Polynésie « mais à condition que les restrictions mises en place soient levées », a déclaré la directrice de la compagnie au site Tahiti-infos, évoquant également l’intégration de la Polynésie dans la « bulle » Australie – Nouvelle-Zélande. 

On savait les compagnies réticentes à une reprise des vols commerciaux, et donc du tourisme, avec l’obligation d’une quatorzaine à l’arrivée des passagers. Après Air Austral, puis Air Tahiti Nui, c’est au tour d’Air New Zealand de la jouer franc-jeu. « La compagnie pourrait opérer un vol par semaine, programmé le vendredi, mais à condition que les restrictions mises en place soient levées », a déclaré Christel Bole, directrice de la compagnie sur le sol polynésien.

Reconnaissant que les règles néo-zélandaises sont les mêmes, elle rappelle également que « les frontières (en Nouvelle-Zélande, ndlr) sont fermées comme ici et les personnes qui arrivent, donc ceux qui vivent en Nouvelle-Zélande, doivent effectuer une quatorzaine ». « Il faut dire que peu de personnes accepteront de voyager entre la Nouvelle-Zélande et la Polynésie s’il y a une quatorzaine à l’aller et au retour », commente-t-elle encore.

Pour l’heure, la compagnie a suspendu ses vols jusqu’au 30 juin. La suite « dépendra des décisions politiques des deux pays ». En Polynésie, le Pays et l’État ont annoncé une possible reprise des vols internationaux en juillet, sans toutefois préciser dans quelles conditions. De son côté, Air Tahiti Nui prévoit aussi de reprendre en juillet mais « personne ne voyagera avec une obligation de quarantaine au départ ou à l’arrivée », a prévenu Michel Monvoisin, de la compagnie. Du côté, d’Air France, on prévoit également la reprise de la route Paris – Los Angeles – Papeete en juillet, sous réserve de la réouverture des frontières américaines.

L’une des options évoquées dans la zone Pacifique pour remédier à cette obligation de quatorzaine est la mise en place d’une « bulle » entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Une bulle dans laquelle les frontières seraient ouvertes. Pour la directrice d’Air New Zealand en Polynésie, la Collectivité pourrait l’intégrer, en raison notamment de son bon bilan épidémiologique. « Cela serait intéressant, surtout que la Nouvelle-Zélande a eu 1 500 cas et qu’il ne reste aujourd’hui qu’une soixantaine de personnes sous surveillance ». Si la Polynésie l’intègre, nul doute que d’autres États et territoires du Pacifique pourraient également y prendre part.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data