Nouvelle-Calédonie: Le projet d’Agence rurale adopté par le Congrès

No Comment

© Province Sud

Fusion de l’Erpa et de l’Apican, Les élus du Congrès ont adopté, jeudi 14 juin, le projet de délibération portant création du nouvel établissement public de la Nouvelle-Calédonie: l’Agence Rurale. Ce guichet unique aura pour vocation à « accompagner le nouveau visage de l’agriculture en favorisant une politique agricole à l’échelle pays afin de rétablir l’équilibre entre les provinces ». Un article de notre partenaire La Dépêche de Nouvelle-Calédonie.

C’est encore Monsieur « Agriculture » au gouvernement qui le dit le plus simplement : « Le projet de délibération qui vise à fusionner l’ERPA (Établissement de Régulation des Prix Agricoles) et l’APICAN (Agence pour la Prévention et l’Indemnisation des Calamités Agricoles ou Naturelles en Nouvelle Calédonie) a été adopté à l’unanimité aujourd’hui le 14 Juin 2018 en séance publique ! Et Nicolas Metzdorf de poursuivre : Une nouvelle agence pour une nouvelle ambition agricole. Bienvenue à l’Agence Rurale ! »

Quelles missions précises ?

L’Agence rurale poursuit l’ambition d’une gestion plus globale des risques économiques, physiques, climatiques ou biologiques qui constituent des menaces pour les filières de production ; d’une consolidation des outils financiers de prévention et de gestion de crise (calamités, crises sanitaires, feux), avec l’objectif de sécuriser les moyens ; d’accompagnement financier de l’action publique ; et d’une prise en compte plus intégrée des objectifs de gestion durable des espaces agricoles et ruraux, couvrant non seulement les sites de production, mais aussi la ressource en eau.

Elle est chargée principalement de mettre en œuvre la politique d’orientation des filières et de régulation du marché et des prix et agricoles et agroalimentaires définie par la Nouvelle-Calédonie.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment