Autorité de la Concurrence : La Nouvelle Calédonie avance

No Comment

Le Congrès calédonien l’a voté en avril dernier. La création de l’Autorité de la concurrence en Nouvelle Calédonie vient de recevoir un coup de pouce de l’Assemblée Nationale.

Voté par les élus du Congrès calédonien début avril 2015, la loi de pays concernant la création de l’Autorité de la concurrence poursuit son chemin à l’Assemblée Nationale. Ce jeudi, les députés ont adopté une proposition de loi « visant à faciliter la création » de l’Autorité indépendante. Portée par Philippe Gomes, député de la Nouvelle Calédonie (UDI), il « doit permettre de rendre compatible la fonction de membre d’une autorité administrative indépendante, qui n’est pas toujours à temps plein, avec un emploi public n’étant pas sous l’autorité des institutions et des communes de la Nouvelle Calédonie ».

EN 2013, la Nouvelle Calédonie était en grève générale pour lutter contre la vie chère. Une grève qui a fait réagir les élus calédoniens ©Marc Le Chelard / AFP

EN 2013, la Nouvelle Calédonie était en grève générale pour lutter contre la vie chère. Une grève qui a fait réagir les élus calédoniens ©Marc Le Chelard / AFP

La création d’une telle autorité vise à lutter contre la vie chère, véritable frein économique dans les Pays et Territoires d’Outre-mer. Lors du vote de la création de l’Autorité par le Congrès calédonien, Harold Martin, président du gouvernement, avait émis quelques doutes, « il y avait mille autres solutions pour réguler la concurrence ». Invité au dernier journal dominical de Nouvelle Calédonie 1ère, Philippe Dunoyer, représentant Calédonie Ensemble au Congrès insistait sur la nécessité de faire baisser les prix. Selon lui, « cette Autorité a du sens dans le cadre de la lutte contre la vie chère » et ajoute « il faut qu’elle soit indépendante et impartiale ». Consciente du problème, Georges Pau-Langevin a soutenu le texte et souhaité on adoption rapide.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment