NIckel calédonien: Le PDG de Vale NC confiant sur l’avenir de l’usine de Goro, un repreneur annoncé fin mars

No Comment

L’usine de l’industriel brésilien Vale, à Goro, au sud de la Nouvelle-Calédonie ©Province-sud.nc

Après l’annonce du départ du groupe brésilien de l’usine de Goro, un conseil d’administration de Vale Nouvelle-Calédonie s’est tenu le vendredi 30 janvier 2020 à Paris durant lequel le budget 2020 et la nouvelle stratégie industrielle ont été adoptés.

A l’issue de ce conseil d’administration qui a duré plusieurs heures, le PDG de Vale NC Antonin Beurrier s’est voulu rassurant. Interrogé par Outre-mer la 1ere, il a affirmé la poursuite de l’activité au sein de l’usine de Goro, dans le sud de la Nouvelle-Calédonie. « On continue plus que jamais, le budget 2020 a été approuvé, la nouvelle stratégie industrielle et commerciale a été approuvé par le board. Vale s’est engagé à assurer la continuité des opérations et tous les conditions de succès de cette reprise. Le groupe Vale continue de s’engager et crée les conditions pour une transition ordonnée.»

Pour rappel, l’actionnaire principal, le groupe brésilien Vale avait récemment annoncé sa volonté de céder ses parts en fermant l’activité de raffinerie de l’usine du sud, en raison de problèmes techniques et financiers. La nouvelle stratégie industrielle s’appuierait sur la fabrication de produits intermédiaires pour les batteries des voitures électriques et l’exportation de minerais. Une nouvelle orientation qui devra obtenir l’autorisation du gouvernement. Une reconfiguration qui n’est pas sans conséquences pour les salariés de l’industriel en Nouvelle-Calédonie. « On arrête la raffinerie mais l’ensemble des services va être impacté. on estime au maximum une suppression de 140 emplois. On essaiera de faire beaucoup moins», a indiqué Antonin Beurrier qui assure avoir obtenu le soutien à la fois des salariées et des partenaires. «Vale-NC sera une entreprise qui n’aura plus de dette, qui a une stratégie qui est gagnante». Le repreneur du complexe industriel sera connu lors d’un prochain conseil d’administration prévu fin mars prochain à Rio (Brésil)

Entrée en production en 2013, l’usine hydrométallurgique de Vale, qui exploite le vaste gisement de Goro dans le sud de l’archipel, n’a produit que 23 000 tonnes de nickel en 2019 , bien en-deçà de l’objectif de 40 000 tonnes fixés préalablement. Vale-NC ambitionne de produire 33 000 tonnes de NHC en 2020. La production de cobalt sera elle arrêtée.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data