La Société Générale se désengage des Antilles-Guyane

No Comment

© Thomas Samson/ AFP

La Société Générale a décidé de se retirer des Antilles-Guyane en cédant son activité de banque de détail à Promontoria MMB avec laquelle elle est entrée en négociation exclusive. La SGBA compte 130 salariés.

Dans quelque temps on ne parlera plus de SGBA (Société Générale Banque aux Antilles) aux Antilles-Guyane. La société Générale, la maison mère, a décidé de céder 100 % des activités de banque de détail qu’elle possède aux Antilles-Guyane. Soit les 17 000 clients particuliers et entreprises, les 5 agences et 14 distributeurs de billets de banque qu’elle revendique.

Pour cela, elle est entrée en « négociation exclusive » – entendez par là que l’affaire est sur le point de se conclure – avec Promontoria MMB, une filiale française d’un fonds d’investissementaméricain Cerberus Capital Management. Présente aux Antilles depuis 1979 après avoir racheté les activités de Royal Bank of Canada, la SGBA compte 130 salariés. Cette opération s’inscrit dans une stratégie de désengagement dans certaines régions où la Soc Gén – pour les branchés – estime que ses actifs ne sont pas stratégiques, sous-dimensionnés et surtout non rentables.

Un futur repreneur connu aux Antilles-Guyane

D’ailleurs, dans son communiqué expliquant son positionnement, la banque dont le siège se trouve à la Défense n’en fait pas mystère en déclarant : « ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique Transform to grow de la Société Générale qui vise à recentrer le groupe sur des marchés et activités où il dispose d’un positionnement de premier plan avec un potentiel de synergies et de croissance rentable »
La Société Générale est en effet engagée dans une course contre- la- montre qui consiste à porter son ratio de fonds propres CET qui atteint aujourd’hui 11,7 % à 12 % d’ici 2020.

Présent depuis 1960 aux Antilles-Guyane sous la marque GE Money Bank puis My Money Bank, le futur acheteur – Promontoria MMB – est bien connu dans ces territoires puisqu’il y est un acteur engagé dans l’économie réelle grâce notamment à ses filiales locales (Somafi, Soguafi, Sorefi et Socalfi), spécialistes du financement auto et de crédit à la consommation. Autant dire que le futur repreneur est en terrain connu.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data