LA FEDOM, au cœur du numérique en Outre-mer

No Comment

La vocation de la FEDOM est de promouvoir le développement économique et social des territoires français d’outre-mer dans toutes ses dimensions.

Si la transition numérique des entreprises est un enjeu mondial, elle l’est d’autant plus pour les acteurs économiques des territoires ultramarins, isolés, et pour la plupart d’entre eux insulaires.
Elle peut donc être un formidable levier, car, effaçant les distances géographiques, elle peut ouvrir aux entreprises de nos territoires des marchés mondiaux, et générer de nouveaux métiers, donc de nouveaux emplois.
Le numérique offre aussi d’énormes perspectives en termes de formation, de solidarités nouvelles et d’insertion.

Mais cela suppose d’une part des infrastructures techniques capables d’assurer une connectivité au moins égale à celle de la métropole et plus largement des pays ayant l’ambition de jouer un rôle dans cette économie nouvelle.
Cela nécessite aussi une bonne compréhension des usages, de leurs caractéristiques, de leurs évolutions, voire de leurs dérives, pour une appréhension optimale par tous d’outils toujours plus nombreux, toujours plus performants.

C’est pourquoi la FEDOM en partenariat avec son adhérent ORANGE, a décidé de consacrer une séance de travail à ce sujet qui est au cœur de toutes les réflexions stratégiques, le 24 mai prochain aux Orange Gardens, à la veille de l’entrée en vigueur du règlement général sur la protection des données. Experts, acteurs, opérateurs, usagers, collectivités seront donc réunis, autour de 5 table-rondes pour échanger sur les différentes déclinaisons de l’aménagement numérique des territoires d’Outre-Mer.

Capture d’écran 2018-05-16 à 18.57.12

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment