Digital Festival Tahiti: Une conférence-débat avec Jean-Romain Micol, Responsable des Métropoles French Tech

No Comment

©Digital Festival Tahiti

Jean-Romain Micol, Responsable des Métropoles French Tech, du Pass French Tech et des réseaux thématiques French Tech, sera présent au premier grand rendez-vous du Digital dans le Pacifique sud. Il animera notamment une conférence-débat sur les opportunités offertes par la French Tech pour le développement d’un écosystème de start-ups en Polynésie française.

J-5 avant le Digital Festival Tahiti, premier grand rendez-vous du genre dans le Pacifique sud, pendant lequel Jean-Romain Micol viendra présenter, lors d’une conférence-débat, l’initiative publique de la French Tech dont l’objectif est « d’impulser au niveau national une dynamique collective pour faire émerger les futures start-ups innovantes, championnes de demain, créatrices de valeur économique et d’emplois ».

Au programme de cette conférence-débat, Jean-Romain Micol présentera le label French Tech et « la dynamique engagée au niveau national pour faire émerger les futures start-ups championnes de demain ». Il sera accompagné du « jeune prodige » Polynésien Christian Vanizette, co-fondateur de MakeSense et classé par le prestigieux magazine Forbes parmi les 30 entrepreneurs de moins de 30 ans les plus influents d’Europe.

La conférence-débat aura lieu le jeudi 16 mars à 18h à Papeete, dans l’auditorium de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Services et des Métiers (CCISM). Plus d’information sur le site du Digital Festival Tahiti.

Qu’est-ce que la French Tech ?

La « French Tech » est un label ou une marque qui désigne tous ceux qui travaillent dans ou pour les start-ups françaises en France ou à l’étranger. La French Tech regroupe des entrepreneurs en premier lieu, mais aussi des investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, grands groupes, associations, médias, opérateurs publics ou encore, instituts de recherche, qui s’engagent pour la croissance des start-ups françaises et leur rayonnement international.

©French Tech

©French Tech

Créé en novembre 2014, neuf villes françaises ont reçu le label French Tech lors d’une première vague de labellisation. En janvier 2015, la Secrétaire d’Etat chargée du Numérique, Axelle Lemaire, annonce un budget de 15 millions d’euros afin de développer l’attractivité de la French Tech à l’international. Des French Tech Hubs se mettent alors en place dans les grandes métropoles mondiales: Tokyo, New York, San Francisco, Londres, Tel Aviv, Sao Paulo, Dublin et Santiago du Chili.

En 2016, les réseaux thématiques de la French Tech font leur apparition, au nombre de huit: HealthTech (BioTech, MedTech, e-sante) ; IoT Manufacturing ; EdTech Entertainment ; CleanTech Mobility ; FinTech ; Security Privacy ; Retail ; FoodTech. La même année, La Réunion devient un pôle de développement de la French Tech.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment