Desserte aérienne en Polynésie : United Airlines confirme une liaison San Francisco – Tahiti pour octobre 2018

No Comment

©Jin Kim / Korea Aero Photo

Le géant américain de l’aviation civile, United Airlines, a annoncé ce mercredi 13 décembre, des vols réguliers entre San Francisco et Tahiti-Faa’a à partir du 30 octobre prochain. Pour l’heure, il s’agira d’une liaison saisonnière, jusqu’au 28 mars 2019, d’une fréquence de trois vols par semaine effectuée en Boeing 787 Dreamliner.

Après l’arrivée de la low-cost long courrier française French Blue, le géant américain United Airlines confirme l’ouverture d’une ligne San Francisco – Tahiti pour le 30 octobre 2018 et ce, jusqu’au 28 mars 2019. Opérés les mardis, jeudis et dimanches au départ de San Francisco, les vols seront effectués en Boeing 787 Dreamliner à partir de 144 000 Fcfp, aller/retour, soit environ 1200 euros.

L’hypothèse d’une liaison San Francisco – Tahiti par United Airlines avait été annoncée alors que French Blue confirmait l’ouverture de sa ligne Paris – San Francisco – Tahiti début novembre. United Airlines se positionne également sur le tronçon San Francisco – Paris mais avec des appareils plus petits que le futur A350 de French Blue, dédié à la Polynésie. De même, les voyageurs polynésiens attendent encore l’annonce des prix de French Blue sur le tronçon Tahiti – San Francisco. La commercialisation de ces billets est suspendue à l’autorisation du département américain des Transports, qui ne devrait tarder. Mais quoiqu’il en soit, avec son positionnement low-cost, la jeune compagnie française aura les arguments nécessaires pour rivaliser avec le géant américain, dont le positionnement est davantage haut de gamme.

Quel impact pour Air Tahiti Nui ?

L’inquiétude d’une nouvelle compagnie reliant l’Amérique du Nord à la Polynésie est plutôt palpable du côté de la compagnie polynésienne Air Tahiti Nui. « Il est certain que l’arrivée de United va impacter Air Tahiti Nui mais aussi la desserte d’Air France », reconnait Nicole Bouteau, ministre du Tourisme en Polynésie. « Nous allons discuter avec eux. Le Pays (gouvernement de la Polynésie, ndlr) sera toujours aux côtés d’Air Tahiti Nui. Il l’a été par le passé et le sera encore aujourd’hui avec cette nouvelle configuration du ciel polynésien ». Le gouvernement polynésien, actionnaire majoritaire d’Air Tahiti Nui, ne peut effectivement laisser le fleuron de l’aérien polynésien et ses quelques 700 salariés (chiffres 2013). D’autant que sur le papier, United Airlines concurrence d’avantage Air Tahiti Nui que French Blue, en raison notamment de produits similaires et d’un positionnement sur l’Amérique du Nord, un des principaux marchés de la compagnie polynésienne.

En attendant, la Polynésie devient la 13ème nouvelle destination de la compagnie américaine annoncée en 2017. « Nous sommes très heureux d’annoncer Tahiti comme notre treizième destination internationale cette année et sommes encore plus ravis d’offrir à nos client un tout nouvel horizon d’opportunités de vacances », a annoncé Patrick Quayle, vice-président du Réseau International de United. « Nous savons que nos clients veulent pouvoir choisir parmi plus de destinations pour échapper aux températures hivernales et sommes impatients d’être la compagnie aérienne qui les connectera à ce coin de paradis ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment