Coopération régionale: La Commission de l’Océan Indien réfléchit à son évolution institutionnelle

No Comment

© Commission Océan Indien

Ce 2 octobre, l’île Maurice accueille un conseil extraordinaire de ministres de la Commission de l’Océan Indien (COI). Une grande partie des travaux sera consacrée à l’évolution de l’institution.

Cette  réunion se tient notamment en présence de Soeuf Mohamed El-Amine, ministre des Affaires étrangères de l’Union des Comores, d’Henri Rabary-Njaka, ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar, de Didier Robert, président de la Région Réunion et  de Claude Morel, secrétaire d’Etat chargé des Affaires étrangères de la République des Seychelles.

Les membres de l’institution se pencheront notamment sur l’évolution institutionnelle de l’organisation. En effet, le 21 septembre dernier, le Secrétariat général de la COI, Hamada Madi a constitué un comité d’experts chargé de réfléchir et d’émettre des recommandations sur cette évolution institutionnelle et notamment sur la transformation de la COI en «Communauté des Etats ». Les recommandations formulées par ce comité d’expert seront soumises aux ministres de la COI, lors de ce conseil extraordinaire. Mais il sera également question de l’organisation de réunions ministérielles sur l’agriculture et la sécurité ou encore sur les questions administratives, financières et budgétaires.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment